Chantier délicat : le campanile du château de Walmath est déposé pour rénovation

Publié le Mis à jour le
Écrit par Gwenola Beriou

A Saint-Laurent-les-Eglises, la propriétaire du château de Walmath poursuit les travaux de rénovation engagés il y a 20 ans. C'est au tour du campanile, qui date de 1900, d'être déposé. Il sera remplacé par une reproduction à l'identique.

L'opération a duré toute la journée, ce lundi 28 mai. L'orage, survenu en début d'après-midi, a retardé la dépose de deux heures.

Vieux de plus d'un siècle, le campanile - et notamment sa structure en zinc - est très abîmé.
Penché, il risquait de tomber, se déformer ou casser.

Avant de le déposer, il a fallu renforcer sa structure et la coffrer.
Une grue s'est chargée de soulever l'édifice, qui pèse pas moins de 600 kilos.
Une opération délicate, menée par deux entreprises haut-viennoises spécialisées dans ce type de chantiers.


Une reproduction à l'identique du campanile va être réalisée par un charpentier haut-viennois, avec une structure en plomb plus solide. Elle devrait être livrée en novembre.
Coût total de l'opération de dépose et de restauration : 50 000 euros. Un appel au financement participatif devrait être lancé prochainement. La propriétaire du château propose de graver les noms des donateurs à l'intérieur du nouveau campanile.