• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

La colère des agriculteurs bio haut-viennois

Malgré les aides, ou plutôt, à cause de leur retard, pas facile d'être agriculteur bio en Haute-Vienne. / © Martial Codet-Boisse / France 3 Limousin
Malgré les aides, ou plutôt, à cause de leur retard, pas facile d'être agriculteur bio en Haute-Vienne. / © Martial Codet-Boisse / France 3 Limousin

Bon nombre des agriculteurs bio de Haute-Vienne seraient victimes de retards de paiement des aides dues par l'Etat, ce qui mettrait en péril leurs exploitations. Ils manifesteront donc ce mercredi 12 septembre devant l'Agence des Services et de Paiements et la préfecture de Limoges.
 

Par Jean-Martial Jonquard

En 2017, la Nouvelle Aquitaine comptait quelques 5327 agriculteurs bio.
Dans le même temps, en Haute-Vienne, ils n’étaient « que »  près de 370, mais le chiffre est en progression.
Pourtant, ils sont nombreux en colère. En effet, les retards de paiement des aides dues par l'Etat mettent en péril ou fragilisent leurs exploitations...

Ainsi un agriculteur céréalier de Verneuil-Moustiers qui, en 2014, par envie et par encouragement des politiques publiques, a converti ses 250 hectares en bio, mais qui subit ces retards depuis deux ans.

Ou encore ces jeunes éleveurs de Rancon, 160 hectares de terres, 400 brebis, qui ont « sauté » le pas en 2016mais qui attendent toujours les 30 000€ promis…

Pour l'instant, aucune réaction de l'Agence des Services et de Paiements de l'Etat. Une défaillance due à un logiciel aurait été mise en avant, mais voilà, le bug durerait depuis plus de 2 ans !

Aussi les agriculteurs bio haut-viennois doivent manifester donc ce mercredi 12 septembre devant l'Agence des Services et de Paiements et la préfecture de Limoges.
La colère des agriculteurs bio haut-viennois
Bon nombre des agriculteurs bio de Haute-Vienne seraient victimes de retards de paiement des aides dues par l'Etat, ce qui mettrait en péril leurs exploitations. Ils manifesteront donc ce mercredi 12 septembre devant l'Agence des Services et de Paiements et la préfecture de Limoges. Intervenants : 1/ Thomas Lemoine, agriculteur, président d'Agrobio 87 2/ Gaspard Hedde, agriculteur éleveur bio  - Équipe : M Codet-Boisse, T Million, N Stil

Sur le même sujet

Didier Bily, champion de France de 50 m handisport

Les + Lus