VIDÉO. Les compagnons du devoir attirent lors de leur journée portes-ouvertes à Couzeix

durée de la vidéo : 00h01mn40s
Ce dimanche 15 janvier, les compagnons du devoir de la Haute-Vienne organisait une journée porte-ouverte dans leur maison de Couzeix. Plus de 30 métiers peuvent être appris au sein de cette institution, qui séduit les jeunes et les moins jeunes en reconversion. Intervenants : 1/ Aloÿs, 13 ans 2/ Ludovic Loustaud, père d'Aloÿs 3/ Alexandre Gublin, compagnon charpentier 4/ Paul Musset, futur compagnon ©L Ragon, S Chassaigne, A Lafeuille/ France Télévisions

Plus de 30 métiers peuvent être appris au sein de cette institution de Haute-Vienne, qui séduit les jeunes et les moins jeunes en reconversion. Ce dimanche 15 janvier, les compagnons du devoir organisaient une journée portes-ouvertes dans leur maison de Couzeix.

Aloÿs, 13 ans, veut depuis tout petit devenir pâtissier-chocolatier.

Alors, avec ses parents, il est venu en ce dimanche 15 janvier s’informer lors de la journée porte-ouverte, organisée par les compagnons du devoir de Haute-Vienne, dans leur maison de Couzeix. 

S’il lui faudra d’abord passer un CAP, la possibilité d’apprendre son métier via le compagnonnage et le Tour de France de quatre ans, toujours en vigueur au sein de l’institution, le séduit, ainsi que son père. 

Compagnon du devoir, une formation basée sur l’alternance et la solidarité. Plus de trente métiers peuvent y être appris avec, dans la majorité des cas, une quasi-certitude d’emploi à la sortie. 

Aussi, en Nouvelle Aquitaine, un millier de jeunes, entre 15 et 25 ans, a rejoint les formations. Mais pas que. Elles séduisent également de plus en plus d’actifs en reconversion, dont certains regrettent de ne pas avoir eu assez d’informations à l’époque. D’où l’importance de ces journées de découverte.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité