Le double jeu d'Olivier Korber, pianiste et banquier

A 33 ans, cet analyste financier à Paris sort sont tout premier disque "Double jeu", consacré à Chopin. Un album enregistré en Haute-Vienne à la ferme de Villefavard.

C'est donc l'histoire d'une dualité, d'un double talent qui s'est révélé sur le tard.

Professionnellement, Olivier Korber est analyste financier dans l'une des plus grandes banques mondiales, dans le quartier de la Défense à Paris.

Mais quand il quitte son travail, c'est pour se consacrer à sa passion : le piano.
Il en joue depuis l'âge de 8 ans, en dilettante. Il s'y est remis à la fin de ses études et à 33 ans, il se lance dans une carrière de soliste.
En juin dernier, il a enregistré son premier album à la Ferme de Villefavard, en Haute-Vienne. Nous l'avions rencontré.


Produit par la Collection 1001 Notes, son premier disque est consacré à Chopin, son pianiste de prédilection depuis l'enfance.
Un programme comprenant la Barcarolle, les Mazurkas opus 59, la Polonaise-Fantaisie et les douze Etudes opus 25.
L'album sortira ce vendredi 9 février.
Le pianiste en a livré quelques extraits lors d'un récital donné dans l'auditorium de sa banque à Paris.