Elephant Haven : un premier pachyderme est arrivé en Haute-Vienne

Un premier éléphant a été accueilli il y a quelques jours dans le sanctuaire créé par les deux porteurs de projets installés à Bussière Galant.

Voilà maintenant 4 ans que Tony Verhulst et Sophie Goethebeur sont arrivés sont sur la petite commune de Bussière Galant (87) avec le projet un peu fou de créer un sanctuaire pour éléphants à la retraite. Pour se financer, ils ont lancé une campagne de souscription par internet et ils ont réussi à convaincre quelques grands partenaires comme la fondation Brigitte Bardot.

Peu à peu, le parc à éléphants et les bâtiments qui permettront de les abriter sont sortis de terre.

 

 

Récemment, ils ont obtenu un « certificat de présentation des animaux en public ». Il s’agit d’un diplôme démontrant qu’ils sont capables d’élever, d’héberger et d’entretenir des éléphants.

La préfecture ne les autorise cependant pas à ouvrir le parc pendant toute l’année au public. Ils ne sont autorisés à le faire que 13 demi-journées par an.

 

Arrivée de Gandhi

Le 14 octobre dernier, Elephant Haven a accueilli son premier pensionnaire. Gandhi est une vieille éléphante de 52 ans qui va pouvoir vivre une fin de vie paisible en Limousin. Un éléphant vit généralement entre 50 et 60 ans.

L’arrivée n’a été rendue publique que le 27 octobre, histoire de vérifier que la vieille dame s’adapte à sa nouvelle vie.

Gandhi n’a pas eu une existence facile. Elle a été capturée en Thaïlande avant d’être envoyée dans un zoo Danois en 1973. Elle a été déplacée en 1988 dans en Bretagne. Malheureusement, elle ne s’est pas entendue avec ses congénères du parc de Nataé dans le Morbihan. Elle s’est alors isolée pendant de nombreuses années.

Sophie Goethebeur et Tony Verhulst espèrent que Gandhi pourra « entrer progressivement en contact avec d’autres éléphants dans son nouvel environnement ».

 

3 éléphants

Elephant Haven est autorisé à héberger au maximum 3 animaux. Franck Haelewyn, vétérinaire et directeur zoologique du parc du Reynou, a été sollicité par la préfecture de la Haute-Vienne pour donner son avis en tant qu’expert. Pour lui, les éléphants sont des animaux compliqués à gérer : « Les vieux éléphants qui n’ont pas été bien socialisés peuvent avoir un très mauvais caractère et ne pas s’entendre entre eux. Un éléphant a besoin de temps pour s’adapter et être présenté à de nouveaux congénères. »

La philosophie de Elephant Haven est le bien-être animal. Leurs installations sont adaptées. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
animaux nature zoo