François Mitterrand : souvenirs politiques et limousins

Publié le Mis à jour le
Écrit par Hélène Abalo
La sépulture de François Mitterrand au cimetière de Jarnac (Charente)
La sépulture de François Mitterrand au cimetière de Jarnac (Charente) © Hélène Abalo - F3Limousin

Alors que l'on célèbre ce 8 janvier 2016 les 20 ans de la disparition de François Mitterrand, nous sommes allés à la rencontre de deux hommes politiques limousins :  Alain Rodet et Robert Savy restent marqués par l'intelligence de l'homme et l'envergure du chef d'Etat.

C'était un homme d'une très grande culture littéraire et historique, un européen convaincu et un homme d'Etat comme on en rencontre peu : c'est presque d'une même voix, avec les même mots et la même passion qu'Alain Rodet et Robert Savy se souviennent de François Mitterrand. Alors que l'on célèbre ce 8 janvier 2016 les 20 ans de la mort de l'ancien président de la République, les deux anciens élus du Limousin évoquent un personnage d'une envergure hors du commun.

"Je rêve d'hommes d'Etat qui lui ressemblent mais je n'en ai pas encore trouvé", nous confie Robert Savy, ancien président du Conseil Régional.

Il ne ressemblait pas aux politiciens hors-sol qui ne connaissent que quelques arrondissements de Paris. Il sentait la France et il la portait en lui."


durée de la vidéo: 03 min 55
Robert Savy : "Mitterrand savait dire les choses en face"

 

Il disait que les grands mariages se faisaient entre les eaux de vie de Cognac, la procelaine de Limoges et les vins de Bordeaux… une préfiguration de la Grande Région" sourit Alain Rodet, ancien maire de Limoges.


durée de la vidéo: 04 min 20
Alain Rodet : "Mitterrand savait que l'Europe passait par l'axe franco-allemand"


Entretiens signés Margaux Blanloeil et Frédériques Bordes

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.