Grève sur les retraites : une enseignante de Haute-Vienne sur France 2

Fleur Bidon, directrice et professeur des écoles à Saint-Sylvestre en Haute-Vienne témoignait sur France 2
Fleur Bidon, directrice et professeur des écoles à Saint-Sylvestre en Haute-Vienne témoignait sur France 2

Fleur Bidon, professeur des écoles et directrice de l'école de Saint-Sylvestre était  sur le plateau de "Vous avez la parole" sur France 2 ce jeudi 5 décembre. Une enseignante qui a fait part de son mécontentement devant Gérald Darmanin et Sibeth Ndiaye. Retour sur émission...

Par Martial Codet-Boisse

Avec d'autres membres de la société civile qui avaient fait grève ce jeudi 5 décembre, Fleur Bidon, membre du SNUipp-FSU, directrice et professeur des écoles à Saint-Sylvestre en Haute-Vienne s'est exprimé lors de l'émission "Vous avez la parole" sur France 2. Extraits choisis :

Si je reste directrice, que ma carrière est complète, je pars aujourd'hui à 64 ans avec une pension de 2400€. Avec la réforme proposée, selon les calculateurs, je perds entre 600€ et 900€ par mois ! (Fleur Bidon, directrice et professeur des écoles à Saint-Sylvestre en Haute-Vienne)

Fleur Bidon expliquait dans l'émission travailler en moyenne 50 heures par semaine. Entre les heures d'enseignement et les tâches administratives, la jeune femme a été victime d'un burn-out il y a 3 ans. Le ministre des comptes publics Gérald Darmanin affirmait lors de "Vous avez la parole" que le point allait augmenter et que 400 à 500 millions d'€ allaient être débloqués afin notamment de revaloriser le salaire des professeurs.

Nos salaires sont bloqués depuis plus de 10 ans parce que l'indice est gelé, je n'ai pas confiance ! Monsieur Blanquer nous promet un minimum de 1000€ de pension. C'est un peu au-dessus du minimum vieillesse, c'est scandaleux de nous dire ça ! (Fleur Bidon)

Ce n'est pas vrai, il y a eu une augmentation du point d'indice il y a 3 ans ! (Gérald Darmanin)

Ah oui, effectivement, j'ai touché 3€ de plus. Merci monsieur Darmanin... (Fleur Bidon)

La jeune enseignante soulignait également l'ampleur du mouvement, un "jeudi noir" historique pour elle avec 70% des enseignants du 1er degré en grève. Rien qu'en Haute-Vienne, plus de 90 écoles fermées sur 250. Fleur Bidon s'est aussi exprimée sur la situation des mères de famille, grandes perdantes de la réforme selon elle.

Dans l'Education Nationale, il y a 80% de femmes, beaucoup sont mères et plus sujettes que les hommes à prendre des congés parentaux, à prendre des temps partiels. (Fleur Bidon)

Aujourd'hui, 20% des femmes travaillent jusqu'à 67 ans pour avoir une retraite à taux plein. Ce ne sera plus le cas avec la réforme, elles toucheront 5% de bonification par enfant, cela fera 5% de retraite en plus. (Gérald Darmanin)

Ces moments pris dans la vie, ce sont autant de moments où ces femmes ne capitalisent pas des points en plus, elles auront donc des retraites plus basses. (Fleur Bidon)

Contactée par nos soins ce matin, l'enseignante haut-viennoise a trouvé l'expérience de participer à cette émission enrichissante. Cependant, face aux deux ministres d'Etat elle a ressenti "un sentiment de défiance, une fracture entre eux et les invités sur le plateau. Avec ces phrases récurrentes, vous n'avez pas compris, vous êtes angoissés, nous ressentions un mépris".

Grève sur les retraites : une enseignante de Haute-Vienne sur France 2
Fleur Bidon, professeur des écoles et directrice de l'école de Saint-Sylvestre était sur le plateau de "Vous avez la parole" sur France 2 ce jeudi 5 décembre. Une enseignante qui a fait part de son mécontentement devant Gérald Darmanin et Sibeth Ndiaye. Retour sur émission...


 

 

Sur le même sujet

Les + Lus