Examens 2018
avec

M'alerter dès que les résultats seront publiés

A Laurière (87) les parents occupent l'école

Les parents d'élève ont entamé le bras de fer avec l'inspection d'académie / © Pol-Rémy Barjavel
Les parents d'élève ont entamé le bras de fer avec l'inspection d'académie / © Pol-Rémy Barjavel

Pour protester contre la fermeture annoncée d'une classe à la rentrée prochaine. Certains parents d'élèves se sont installés dans l'école du village depuis quelques jours.

Par Louis Roussel

Pour l'heure rien n'est officiel, mais à Laurière les parents d'élèves sont inquiets. Il semble que l'école de cette petite commune rurale de la Haut-Vienne soit dans le collimateur de l'inspéction d'académie. L'école pourrait perdre une classe. Réunions en préfécture et à l'inspection d'académie n'y ont rien changé. Alors les parents ont décidé de passer à l'action. Depuis quelques jours ils occupent l'école.

Pour se faire entendre les parents d'élèvent occupent le terrain / © Pol-Rémy Barjavel
Pour se faire entendre les parents d'élèvent occupent le terrain / © Pol-Rémy Barjavel


Dans leur action, ils ont reçu le soutien des élus du secteur (Bersac-sur-Rivalier, Jabreilles-les-Bordes, Saint-Sulpice-Laurière) et de la députée de la circonscription Catherine Beaubatie.

Le Conseil Départemental de l'Education Nationale, qui doit entériner les ouvertures et fermetures de classes en Haute-Vienne se tient ce mardi 9 février.

Ce mardi matin, les parents d'élèves ont décidé de s'associer à la colère des agriculteurs à Bersac sur Rivalier.
Les motivations sont différentes mais le constat est le même, les communes rurales et leurs habitants ne sont pas suffisamment considérés.

Les parents d'élèves soutenus par des agriculteurs / © Pol-Rémy Barjavel
Les parents d'élèves soutenus par des agriculteurs / © Pol-Rémy Barjavel
Comme un symbole, le rassemblement avait lieu devant le monument aux morts de la commune.

Sur le même sujet

Finale RoboCup 2017

Les + Lus