Cet article date de plus de 5 ans

Les auteurs de 24 cambriolages commis en Haute-Vienne et en Dordogne arrêtés grâce à un prélèvement ADN

Deux frères ont reconnu avoir commis une série de 24 cambriolages entre 2012 et 2014 dans le secteur de Saint-Laurent -sur-Gorre en Haute-Vienne et en Dordogne. Ils ont été confondus par leur ADN. 
Les deux frères ont reconnu les faits hier mardi 9 juin 2015. Agés de 21 et 34 ans, ils ont commis plus d'une vingtaine de cambriolages dans le sud-est de la Haute-Vienne et en Dordogne, dans le secteur de Thiviers. Leur particularité : dérober des tondeuses autoportées, des quads et de l'outillage dans les jardins des particuliers notamment à Saint-Laurent-sur-Gorre, entre 2012 et 2014.

Les enquêteurs de la brigade de recherches de Saint-Junien et de Saint-Laurent-sur-Gorre les ont confondus grâce à un prélèvement ADN réalisé lors d'une première interpellation en mars dernier. Des perquisitions avaient menées simultanément au domicile des deux hommes qui résidaient alors respectivement à Oradour-sur-Vayres en Haute-Vienne et à la Force en Dordogne. Un butin impressionnant avait été découvert par les enquêteurs. Plus d'une centaine d'objets dont des quads, des tracteurs et de l'outillage électroportatif. Ils avaient été remis en liberté après avoir été soumis à un prélèvement ADN.

Hier, ils ont été entendus une nouvelle fois dans le cadre de l'enquête. Cette fois, le Fichier National Automatisé des Empreintes Génétiques a parlé. Les deux frères ont laissé des empreintes sur de nombreuses scènes d'infraction. 24 cambriolages au total. Les auteurs de cette série de vols n'ont donc pas pu nier les faits. 

Les deux frères devront répondre de leurs actes devant le tribunal correctionnel de Limoges le 15 septembre prochain.




Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers