• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

21 août 1944: Limoges est libérée par un homme, Georges Guingouin chef des maquisards du Limousin

FRANCE, Limoges : photo prise dans les années 50 du maire de Limoges, ancien résistant, Georges Guingouin. / © STP/AFP
FRANCE, Limoges : photo prise dans les années 50 du maire de Limoges, ancien résistant, Georges Guingouin. / © STP/AFP

Le 21 août 1944, Limoges fut libérée du joug nazi, avec la reddition des troupes allemandes basées dans la ville et l’entrée des maquisards du colonel Georges Guingouin, un moment important de l’histoire de la Seconde Guerre.

Par Rahabia Issa

Le 21 août 1944, Limoges fut libérée du joug nazi, avec la reddition des troupes allemandes basées dans la ville et l’entrée des maquisards du colonel Georges Guingouin. Il adopta alors, avec ses troupes une stratégie d’encerclement, afin d’éviter le maximum de victimes. S’en suit la capitulation des troupes du général Gleiniger, aucune victime n’est à déplorer. Un nouveau chapitre sur la résistance a été écrit dans l’histoire de la Seconde Guerre Mondiale.

21 août 1944 - 21 août 2014

70 ans après la libération de Limoges par les hommes du colonel Georges Guingouin, la capitale régionale célèbre la commémoration de sa Libération, en présence de la fille du résistant militant communiste, Michèle Guingouin et des élus de la ville.
La cérémonie aura lieu ce soir à 18 heures, avec un dépôt de gerbes, Place des Carmes.

La désobeissance est le plus sage des devoirs

A l’occasion de ces cérémonies, de commémoration, un web-documentaire a été réalisé, racontant en image l’histoire du plus grand résistant du Limousin Georges Guingouin.
C’est à découvrir sur le site lesrésistances.france3.fr

A lire aussi

Sur le même sujet

Grogne des avocats

Les + Lus