À Limoges, le rappeur Farlot en pleine ascension

Le 6 mars 2021, Farlot, jeune rappeur limougeaud, montera sur scène devant un jury pour se sélectionner aux Inouïs du Printemps de Bourges. Une étape importante qui pourrait faire décoller sa carrière naissante. 

Les clips de Farlot comptent déjà des milliers de vues sur internet
Les clips de Farlot comptent déjà des milliers de vues sur internet © Farlot 2021

Ses textes, Farlot va les chanter pour la première fois sur une scène. Pour se sélectionner aux Inouïs du Printemps de Bourge, le jeune rappeur doit se confronter à un jury de professionnels le 6 mars prochain au centre culturel John Lennon. Une étape capitale pour l'artiste, plutôt habitué à partager ses morceaux en ligne. 

"C'est un challenge assez important, là on sera devant des professionnels qui ont déjà vu énormément de live. J'appréhende... mais j'ai hâte !" 

Farlot, rappeur

 

Repéré il y a quelques mois par la Fédération Hiero de Limoges, le jeune rappeur tend à se professionnaliser. Jérémy Galliot, chargé de projet au sein de l'association, a pris sous son aile Farlot. Il l'assiste notamment dans ses répétitions et lui donne des conseils pour réussir sa première scène. "Il y a des qualités d'écriture, il a fait un choix moderne dans la manière de réciter son texte. Ce côté "égo-trip élégant", on trouve qu'il y a quelque chose à jouer, il y a quelque chose à développer, d'où le pari de le mettre sur scène", explique Jérémy Galliot. 

Le Sablard : point de départ de sa carrière 

Farlot a écrit ses premiers textes à 16 ans, dans sa chambre d'adolescent. Quand il est arrivé à Limoges, dans le quartier du Sablard, le jeune Florian n'était pas vraiment épanoui : "J'ai dû déménager ici assez rapidement, ce n'était pas par choix. J'étais un gamin, donc je devais suivre mes parents qui bougeaient. Il me fallait un moyen pour évacuer." 

Aujourd'hui, il se sert encore de l'écriture pour s'exprimer : ses textes tournent principalement autour de l'argent, la réussite et les vêtements. Ses clips comptent déjà des milliers de vues sur internet. À 24 ans, il ne veut pas s'arrêter là et songe à la sortie, prochainement, de son premier album. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
musique culture jeunesse le printemps de bourges