Cet article date de plus de 4 ans

Accélération du processus pour que Limoges Métropole devienne Communauté Urbaine

Lors de la traditionnelle conférence de rentrée, Gérard Vandenbroucke a annoncé ce matin mercredi un vote le 14 septembre pour que Limoges Métropole passe en Communauté Urbaine malgré le blocage de la ville de Limoges.

Gérard Vandenbroucke à la conférence de rentrée de Limoges Métropole le 7 septembre
Gérard Vandenbroucke à la conférence de rentrée de Limoges Métropole le 7 septembre
La majorité municipale de droite de Limoges souhaite obtenir la 1ère vice-présidence au sein de la nouvelle Communauté Urbaine ce que refuse l'actuel président PS de la Communauté d'Agglomération de Limoges Métropole Gérard Vandenbroucke. Autre raison du blocage, les élus de droite veulent au plus vite l'intégration de Chaptelat au sein de la communauté.

Des enjeux politiques qui n'empêcheront pas les 19 communes concernées de voter le 14 septembre pour devenir Communauté urbaine. Un enjeu financier également, cette accélération du processus voulue par Gérard Vandenbroucke permettrait à la nouvelle Communauté Urbaine de bénéficier d'environ 3,5 millions d'€ de dotations supplémentaires dès 2017. Une nouvelle législation pourrait changer la donne en terme de financement des territoires à densité faible ou moyenne comme Limoges et alentours.

Le président de Limoges Métropole a également évoqué la question du financement de l'aéroport de Limoges-Bellegarde. Un audit régional sur la Nouvelle Aquitaine est en cours sur tous les aéroports. La problématique de la pérennité financière de Limoges-Bellegarde se pose, sachant que le département de la Haute-Vienne pourrait se désengager financièrement de la structure. Des propos démentis cet après-midi par le président du département, Jean-Claude Leblois, qui réaffirme sa volonté de poursuivre le financement de l'aéroport.

Autre point de cette conférence de rentrée, le rapport de la Chambre Régionale des Comptes concernant la situation financière de la nouvelle région sera rendu en fin d'année, initialement, il devait l'être courant octobre.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique