Accidents dus au gaz : comment les éviter ?

La maison soufflée par une explosion le 18 janvier à Limoges / © Max PPP
La maison soufflée par une explosion le 18 janvier à Limoges / © Max PPP

Quelques jours après l’explosion qui a fait deux blessés graves à Limoges, l’enquête est en cours. L’occasion de vous rappeler quelques règles pour éviter les accidents liés au gaz.
 

Par Franck Petit

Les deux victimes de l’explosion qui s’est produite samedi 18 janvier à Limoges sont toujours hospitalisées. La première se trouve au service des grands brûlés de Bordeaux. La seconde est toujours dans un état critique au CHU de Limoges. Aucune de ces deux personnes n’a pu être entendue par les enquêteurs.

L’enquête a été ouverte pour déterminer les causes exactes du drame. Une longue bataille d’experts risque de s’engager. Il est probable que l’explosion soit due au gaz.

Un fait divers qui est l’occasion de vous rappeler quelques règles utiles si vous vous chauffez avec ce combustible. Vous êtes responsable de l’installation qui se trouve après le compteur GRDF. Avant ce compteur, c’est Gaz de France qui doit gérer les conséquences d’un éventuel disfonctionnement.

En cas d’habitat collectif, les tuyaux qui se trouvent dans les colonnes qui mènent aux appartements peuvent appartenir à la copropriété.
 

L’installation privée

Chaque jour, les chauffagistes constatent de nombreuses non-conformités chez les utilisateurs privés.

Thierry Berrand est artisan à Verneuil-Sur-Vienne. Il ne compte plus les flexibles de gaz périmés ou les calendriers accrochés sur les bouches de ventilation.

Un jour, je me suis rendu chez un papy pour l’entretien de la chaudière. J’ai senti une odeur de gaz. Il s’y était habitué et n’y faisait plus attention. Le problème est qu’il était chasseur et fabriquait ses cartouches dans le local.


Il n’est pas rare que les particuliers coupent leurs VMC, alors qu’elles doivent être en marche 24h/24 pour ventiler la maison.

Il arrive aussi que les tuyaux de gaz privatifs soient usés ou modifiés de manière non conforme. Les règles sont par exemples très précises quand il s’agit de faire passer du gaz dans une cloison.

Certains vieux robinets de gaz ne sont aussi plus aux normes et doivent être remplacés. Quand un artisan travaille chez vous, il doit vous faire un certificat de conformité visé par l’organisme « habitat + ». Si vous n’avez pas ce certificat, posez-vous des questions.

Sachez qu’un chauffagiste qui détecte une anomalie tel qu’un branchement non conforme ou des traces de monoxyde de carbone dues à une mauvaise combustion, peut faire condamner votre installation tant que des travaux n’ont pas été effectués.

L’arrêté du 23 février 2018 oblige l’occupant d’une maison ou appartement à faire inspecter son installation une fois par an par un installateur agréé.

Si votre installation n’a pas été utilisée pendant plus de 6 mois, GRDF peut effectuer un diagnostic gratuit.
 

Le réseau GRDF

Avant le compteur de gaz, GRDF est entièrement responsable de son réseau. On compte 1 700 kilomètres de canalisations et 116 000 clients sur les 3 départements limousins. Une centaine de villes et villages sont ainsi reliées au gaz de ville.
 
Les villes et villages limousins alimentés par le gaz de ville / © France 3 Limousin
Les villes et villages limousins alimentés par le gaz de ville / © France 3 Limousin

La direction comme les syndicats de GRDF s’accordent à dire que les réseaux haut-viennois, creusois et corréziens sont de bonne qualité. Les canalisations ont été déployées dans les années 90 et 2000. Elles sont en acier ou polyéthylène.

Malgré tout, il resterait quelques raccordements au plomb qui pourraient parfois poser des problèmes dans les 3 préfectures.

Urgence Gaz (0800 47 33 33) peut intervenir en moins d’une heure partout en Limousin dans 99% des cas.

Les syndicats dénoncent cependant le fait que les gaziers de service pour Urgence gaz soient trop souvent « des novices ».
 

Si vous sentez une odeur de gaz chez vous

Ouvrez les fenêtres.
N'utilisez pas l'électricité ou une allumette.
Fermez le robinet de gaz.
Evacuez le bâtiment.
Appelez le 0800 47 33 33.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus