Les agents du CHU de Limoges mobilisés contre le manque de moyens

Une centaine de personnels du CHU de Limoges se sont rassemblés en fin de journée ce mardi 15 décembre 2020 devant l'hôpital à l'appel de la CGT pour protester contre le manque de moyens et de bras ainsi que les projets de financements.

Manifestation ce soir devant le CHU de Limoges.
Manifestation ce soir devant le CHU de Limoges. © C.Descubes/FTV

Des lumières d'espoir dans la nuit devant le centre hospitalier Dupuytren ce mardi 15 décembre. Une centaine de personnels, paramédicaux ou administratifs, se sont réunis ce soir à l'appel de la CGT santé.

Le syndicat organisait une marche aux flambeaux "pour exprimer son soutien aux personnels" et "sa colère face au mépris du gouvernement."

Confrontés depuis mars à la crise sanitaire, les agents rencontrés sur place se disent "pas assez considérés" par les pouvoirs publics avec un manque de moyens toujours chronique qui met des salariés sous pression.

"Des salariés travaillent toujours sur des congés annuels, sur des heures supplémentaires, avec des suppressions de repos et des temps partiels qui sautent" explique Didier Lekiefs,  secrétaire général adjoint Union Santé Départementale 87.  

Cela fait plusieurs mois voire plusieurs années que nous expliquons que nous avons un manque d'effectifs dans nos hôpitaux et de nos EHPAD. 

Le plan Ségur pour la santé ne semble pas avoir satisfait véritablement les salariés. "Il y a bien eu une revalorisation du salaire de 183 euros mais c'est en dessous de ce qu'attendaient les professionnels" indique le syndicat.

Le projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2021 est également critiqué par des agents. "On demande aux hôpitaux de faire 900 millions d'euros d'économies mais la variable d'ajustement, ce n'est pas le personnel" conclut Didier Lekiefs.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société