Cet article date de plus de 4 ans

Les albums de Leonard Cohen dévalisés au salon du disque et de la BD de Limoges

Pour cette 25e édition au Pavillon Buxerolles, les vinyles des grands artistes disparus en 2016 étaient particulièrement recherchés. À noter également des découvertes originales.
durée de la vidéo: 02 min 09
Salon du vinyle et de la BD ©France 3 Limousin
La 25ème édition du festival du disque et de la BD a rassemblé, ce vendredi 11 novembre 2016, la fine fleur des collectionneurs et des amateurs du genre. Pour cette nouvelle édition, une quarantaine d'exposants étaient présents toute la journée et des milliers de disques et de bandes dessinées (neufs, occasions ou collections) étaient proposés à la vente.

Quelques heures seulement après l'annonce de la disparition de Leonard Cohen, le public a littéralement dévalisé les backs qui lui étaient consacrés. Autre chanteur disparu en 2016, Prince qui a également été la star des ventes ce vendredi. Les grands classiques restent donc tendances. 

Dans les allées, les amateurs, plus ou moins éclairés, ont tous leurs petites habitudes. Certains ont préparé une liste, d'autres préfèrent attendre la belle surprise. 

Et puis, il y a quelques découvertes surprenantes comme le dernier fabricant français de platines : la rolls du marché pour les passionnés. Des bijoux qui peuvent monter jusqu'à 15 000 euros pièce. Pour régaler les puristes avec le seul son capable de reproduire la profondeur de voix des grands disparus du monde musical. 

Et la BD...


Du côté de la bande-dessinée, le succès des mangas ne se dément pas face aux éditions plus classiques. Les expositions photos du bon vieux temps du rock and roll ont toujours le même succès.



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
littérature culture livres musique festival hommage société