Cet article date de plus de 4 ans

Anniversaire de la libération de Limoges

C'était le 21 août 1944. Quelques coups de feu éclatent mais pas de combat. Puis c'est la liesse. Ce dimanche 21 août à 18h, une cérémonie célèbre le 72e anniversaire de la libération de la ville.
© Thomas Milon - F3 Limousin
De nombreux témoins ont disparu mais l’émotion est restée intacte. Les discours prononcés au pied du monument aux morts de la deuxième guerre mondiale rappellent le courage de ces hommes, des résistants, des maquisards. Dirigés par le colonel Georges Guingouin, ils encerclent Limoges - plutôt que de l’attaquer - et obtiennent la reddition allemande. Elle est signée le 21 aout 1944, Boulevard de Fleurus.

Limoges, devenue ville fantôme, s’éveille alors. Les habitants fêtent leurs héros, comme l’expliqueront plus tard des témoins. Il faut dire que ce jour-là, les résistants ont réussi un double exploit, libérer la ville, sans les alliés, et surtout sans effusion de sang.

Neuf mois plus tard, Georges Guingouin est élu maire de Limoges.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
histoire sorties et loisirs résistance seconde guerre mondiale