Après une prestation inquiétante, le Limoges CSP s'incline lourdement à Nanterre 113 à 77

Loin des belles prestations collectives vues à Beaublanc ces dernières semaines, les Limougeauds ont montré un bien triste visage face à une équipe de Nanterre beaucoup plus mobilisée.

Dès le début du match, on sent que l'après-midi sera difficile. Les adversaires sont plus énergiques, les limougeauds se gênent et laissent filer les rebonds. Le premier quart-temps n’est pas catastrophique, mais le CSP est devancé largement, 29 à 23.

Dans le deuxième quart-temps, le CSP craque complètement. Il n’y a plus de défense, Limoges a déjà encaissé 41 points après 15 minutes de jeu. Les joueurs manquent de concentration, de dureté, les temps morts de Jean-Marc Dupraz et les chants des ultra green qui ont fait le déplacement n’y changent rien. L’addition est déjà très lourde au moment de rentrer aux vestiaires, 65 à 42.

Un relâchement inquiétant

Le troisième quart-temps est un tout petit peu moins raté, mais il ne permet pas aux Limougeauds de revenir, loin de là. Entre les joueurs qui travaillent en solitaire et le manque de mobilisation en défense, le spectacle est bien terne. 85 - 61 après 30 minutes.

Et l'écart se creuse encore, il n'y a plus de suspens, les deux équipes font entrer leurs espoirs sans conviction. Au final, c'est le score qui est spectaculaire : 113 à 77. Reste à espérer que l'équipe n'a pas définitivement baissé les bras dans cette saison glaçante, et qu'elle relèvera la tête sur son parquet la semaine prochaine face à Nancy.