Avant / Après : Limoges, la métamorphose d’une ville en images

En 150 ans Limoges a changé de visage. Jusqu’au 12 juin 2021, la Bibliothèque Francophone Multimédia expose 200 documents qui témoignent de la transformation de la ville et de son urbanisme.

© BFM Limoges

Toujours la même et pourtant si différente. 

Limoges en 2021 n'a pas grand chose à voir avec Limoges en 1821 ou en 1921, et pourtant.Certains quartiers ont disparu. D'autres sont sortis de terre. Certaines rues n'ont pas changé. D'autres sont méconaissables.
 

Si vous ne voyez pas les photos, cliquez ICI

Les images, les gravures, et surtout les photographies, nées il y a maintenant presque deux siècles, témoignent de cet étrange mélange de changement et de continuité au fil des rues et des bâtiments de la ville.

 

 

Un sentiment mêlé, mélange déroutant d'étrangeté et de familiarité, nous envahit en regardant les photos jaunies des rues fréquentées par nos ancêtres que nous arpentons à notre tour sans forcément penser à eux, ni à toutes les années qui ont glissé, depuis, sur les pavés. 

 

Comme nous, les villes changent, évoluent, se transforment au fil des ans.

 

C'est pour témoigner de ce changement, pour montrer ces évolutions que la ville de Limoges expose plus de 200 documents anciens : photographies, cartes postales, gravures, livres, revues, dessins, originaux ou reproductions dans le hall de la Bibiothèque Francophone Multimedia jusqu'au 12 juin 2021.

 

Des quartiers ont disparu, des bâtiments sont sortis de terre

L'exposition s'appuie sur les richesses du fond iconographiques de la BFM qui compte plusieurs milliers de pièces telles que des tirages photographiques sur papier albuminé des années 1870 à 1900 ou des plaques de verre. 

 

Un patrimoine précieux, peu à peu constitué ces dernières années avec les photos de Jean Faissat du quartier Viraclaud avant sa destruction ou les dessins de Jacques-Joseph Maquart relatant l’incendie du quartier des Arènes en 1864.

Autres trésors : les 2 500 plaques de verre du fonds Jean-Baptiste Boudeau et un ensemble de vues de Limoges et de ses abords réalisées par le photographe Jean-Baptiste Audiguet entre 1811 et 1897.

© BFM Limoges

L'exposition permet aussi de présenter d’autres ressources comme l'irremplaçable fond Paul Colmar, la bibliothèque numérique du Limousin ou la Cinémathèque de Nouvelle-Aquitaine, qui préserve et valorise les images animées issues de toute la région. 

 

Au fil des images on peut découvrir les bords de Vienne, les monuments, les bâtiments, les fontaines et les statues, au hasard des rues et des places de la ville.

Une bonne occasion de parfaire sa culture historique locale tout en s'amusant à reconnaître des lieux familiers ou en s'étonnant de découvrir des monuments inconnus.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
histoire culture patrimoine urbanisme environnement photographie