Basket : le CSP affiche un beau collectif et s'impose face à Nancy après un match d'une très grande intensité

Beaublanc a eu des sueurs froides, ce samedi 20 avril. Le Limoges CSP s'est imposé 102-99 après une rencontre plus que serrée. Les Limougeauds se sont illustrés par une très belle combativité. Récit de cette 30ᵉ journée de Betclic Elite sous tension.

Après une lourde défaite à Nanterre le 13 avril dernier, le Limoges CSP était attendu à Beaublanc, ce samedi 20 avril.

Et tous les espoirs sont permis en début de rencontre puisque Les Limougeauds prennent l'avantage rapidement grâce aux premiers points inscrits par Alexandre Chassang, auteur de 17 points et de 10 rebonds. Un démarrage maîtrisé que Nancy rattrape rapidement sans jamais s'affoler. Le CSP décroche le premier quart-temps 27 à 24. 

Le travail des Limougeauds se confirme au deuxième quart : on sent une grosse détermination des joueurs du CSP dans cette rencontre, même si le match reste serré. À la mi-temps, les Limougeauds, qui se battent sur chaque ballon, mènent de six points : 52-46. "On a couru après le score. Les Limougeauds étaient très sereins surtout en fin de match. Malheureusement, on a fait des erreurs qui les ont remis en course. Quand Limoges met plus de 100 points, c'est difficile de gagner", confie Antony Labanca l'arrière de Nancy. 

Sous tension

Signe de leur détermination, les joueurs du CSP reviennent sur le parquet quelques minutes seulement après la fin du premier acte. Un passage éclair dans les vestiaires qui démontre une volonté de ne pas perdre ce match. Rapidement, l'écart se creuse et Limoges prend le large pour mener de 17 points en milieu de 3ᵉ quart. Mais là encore, dans une soirée sous tension où Limoges jouait son maintien dans l'élite du basket français, Nancy ne lâche rien et revient inexorablement. À la fin du troisième quart, c'est l'égalité 75-75. "Si on veut bien finir cette saison, il faut qu'on retrouve des standards de défense que l'on avait avant. Quand tu es à plus 17 tu sais que tu as un petit matelas, mais face à Nancy rien n'est jamais fini. Je retiendrai quand même notre beau match en attaque", insiste Jean-Marc Dupraz le coach limougeaud.

Pour la dernière période, Nancy passe devant 79-81 notamment grâce à son meneur Chris Clemons et l'arrière Antony Labanca, auteurs de 49 points à eux deux. Les dernières minutes sont irrespirables, car les visiteurs prennent la tête de la rencontre 81/86, mais Beaublanc soutient son équipe. 

À six minutes de la fin, le SLUC mène encore 84-89. Mais le peuple limougeaud de Beaublanc reprend espoir à trois minutes de la fin lorsque ses favoris repassent devant 98-96. 

C'est le moment que choisit Céline Forte pour quitter la salle, comme à son habitude, peu avant la fin du match. 

Le CSP mène 100-97 et il reste 36 secondes à jouer. Beaublanc est debout pour soutenir son équipe :"Chaque fois que l'on joue à Beaublanc le public est incroyable ! C'est la meilleure ambiance que j'ai rencontrée dans ma carrière en Europe, même si je n'ai joué que dans deux clubs. C'est dingue. Ils crient, ils nous poussent, que l'on perde ou que l'on gagne", souffle Kameron McGusty auteur de 24 points face à Nancy. 

Prochain match du Limoges CSP en Betclic Elite ce mardi 23 avril face à Gravelines, toujours au Palais des Sports de Beaublanc. Après cette cinquième victoire de rang à domicile, Limoges aura donc l'occasion de valider définitivement son maintien sportif contre une équipe nordiste, toujours à la lutte pour ne pas être reléguée en fin de saison.