Festival de la BD 2023 : les libraires prêts pour Angoulême

Publié le
Limoges : les libraires prêts pour Angoulême ©JM.Jonquard - C.Maillard

Le 50ᵉ festival de la bande dessinée d’Angoulême ouvre ses portes ce jeudi 26 janvier. Un 9ᵉ art qui a le vent en poupe, avec des offres pléthoriques et des ventes exponentielles. Pour autant, malgré les chiffres, la bulle pourrait se dégonfler. Illustration à Limoges.

Le monde sans fin, le livre le plus vendu en France en 2022, à plus de 700 000 exemplaires, est en fait une BD ! Et l'année passée, il en allait de même, c’était un Astérix.

La BD ne s'est jamais aussi bien portée, entre une vente sur 3 et une sur 4 en librairie, pour 85 millions d’exemplaires et 890 millions d’euros de chiffre d’affaires, en 2021. L’offre a explosée et séduit désormais vraiment de 7 à 77 ans.

Sébastien Lavy, libraire généraliste à Limoges, confirme ainsi qu'"entre l'apparition des romans graphiques, des ouvrages de vulgarisation scientifique, philosophiques ou autres... des adaptations de romans de plus en plus aussi, oui, la BD a le vent en poupe clairement ! ça a été boosté par le pass culture." 

La passion du Manga

Et ce qui marche encore plus, c’est le manga, la BD d’origine japonaise. 52% de ventes, 168% de progression, rien qu’au dernier semestre 2022. "Avant, on travaillait sur quelques titres qui venaient des animés que les gens avaient pu voir. Aujourd'hui, on est sur une offre beaucoup plus pléthorique, il y en a pour tous les goûts", explique Jean-Pierre Frontela, libraire spécialisé Manga à Limoges. Pléthorique, jugez : 18 à 25 000 titres proposés !

Vers une stagnation ?

Mais derrière les grosses ventes de BD classiques et les mangas, la BD en général se porte-t-elle si bien ? Réponse de Thierry Felip, libraire spécialisé BD à Limoges : "l'arbre qui cache la forêt, ce seraient plutôt les best-sellers qui cachent certains auteurs, ceux qui vendent en petite quantité... C'est pas parce qu'il y a un Jancovici, un Blain qui vendent "Un monde sans fin" à 700 000 exemplaires, que tous les livres se vendent à ce niveau-là, ce n'est pas possible." 

En moyenne, tous genres confondus, les ventes progressaient de 5% chaque année. Mais les premières estimations 2023 tendent vers une stagnation, voire pire, vers un éclatement de la bulle !

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité