Les bouchers-charcutiers de Limoges ont-ils peur des végans ?

Publié le Mis à jour le
Écrit par FC et AP
Le syndicat des bouchers-charcutiers portera plainte à chaque nouvelle insulte
Le syndicat des bouchers-charcutiers portera plainte à chaque nouvelle insulte © France 3 Limousin

Le président de la Confédération française de la boucherie a envoyé une lettre officielle au ministre de l'Intérieur pour réclamer une protection policière, après plusieurs incidents notamment dans le nord de la France. Un malaise partagé en Limousin.
 

Manifestations, pancartes chocs et messages d'insultes... Certains bouchers-charcutiers de Limoges vivent assez mal un nouvelle opposition à leur métier.
Depuis trois ans, ils seraient la cible du militantisme végan qui s'est développé partout en France.

Nous avons interrogé un boucher installé depuis huit ans ; il dit craindre que la situation ne s'envenime.
Un autre boucher du centre de Limoges assiste à des rassemblements végans régulièrement, tout près de son magasin. Pour lui, il y a un impact sur sa clientèle.

Du côté des végans, un militant reconnaît quelques dérapages.
Cependant, plus que les provocations, son association cherche surtout à délivrer un message, y compris aux professionnels.

Le syndicat des bouchers-charcutiers a tout de même prévenu la préfecture : il portera plainte à chaque nouvelle insulte.

Reportage d’Audrey Paillasse et Henri Simonet :

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.