Braquage avec une arme factice au Val de L'Aurence

19 heures, samedi 10 février, quartier du Val de l'Aurence à Limoges, deux hommes cagoulés et armés font irruption dans un bar-tabac. Ils se font remettre 200 euros mais le gérant se défend. L'homme de 55 ans se fait frapper par les deux individus qui prennent la fuite. 

Après l'altercation avec le gérant du bar-tabac de l'avenue du Maréchal Joffre au Val de L'Aurence, une arme tombe au sol. Elle est ensuite récupérée par les policiers qui interviennent quelques minutes après le braquage. Cette arme est factice, un pistolet à gaz une réplique d'un pistolet Berreta , qui peut faire peu de dégât à part quelques brûlures à bout portant.

Les deux braqueurs se font passés pour des livreurs. Un peu après 19 heures, ils frappent à l'arrière du bar-tabac.
Le gérant ouvre et se fait immédiatement braqués. Cagoulés et (faussement armés) ils se font remettre la caisse soit 200 euros.
L'épouse du buraliste est également présente. Celui-ci tente de désarmer l'un des braqueurs. Sans succès, il récoltera des coups de crosse sur le crâne. Heureusement sans gravité, des plaies au cuir chevelu.
L'arme tombe et est laissée sur place. Les deux braqueurs prennent la fuite et ne sont toujours pas retrouvés. 

L'enquête est confiée au SRPJ de Limoges. 
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Nouvelle-Aquitaine
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité