Limoges : c'est la chute d'un vérin sous le nouveau pont de La Bastide qui bloque la circulation sur l'A20

Publié le Mis à jour le
Écrit par Nassuf Djailani avec Gwénola Bériou

A Limoges, une partie de l'autoroute A20 est totalement fermée depuis le 21 juin dans la soirée en raison d'un incident survenu sur le chantier du nouveau pont La Bastide-Puy Ponchet. Quelles sont les raisons techniques qui ont provoqué cet incident ? En quoi consistait le vérin qui a lâché ? Explications.

Le chantier de construction du pont de La Bastide est totalement stoppé jusqu'à nouvel ordre.

En cause, "l'opération de dévérinage qui permettait d'abaisser le pont d'un mètre côté Puy Ponchet pour axer définitivement au quartier de La Bastide. Vers 22h15, l'un des deux vérins situé coté Puy Ponchet est tombé sur le sol. Aussi, le pont est donc aujourd'hui légèrement penché", précise Limoges Métropole.

L'opération de glissage a donc été temporairement interrompue. Durant la nuit, l'ouvrage a été totalement mis en sécurité. Les experts du chantier sont sur place pour dresser un bilan précis et fixer les interventions à venir avant la réouverture de l'Autoroute.

Expertises

15 experts d’Eiffage Construction sont sur place sur le chantier de la passerelle de La Bastide. Des experts venus de Bordeaux ou encore de Paris pour tenter de comprendre ce qu’il s’est passé. D’après les premiers éléments d’analyse, il s’agit d’un « incident inédit ». Un vérin qui devait supporter le pont plus haut du côté de La Bastide est tombé, provoquant un arrêt total du chantier.

La passerelle qui enjambe l’A20 mesure 130 mètres de long. Il restait une quinzaine de mètres à glisser pour que le gros du pont rejoigne la rive de La Bastide.

Toute la question est de savoir si cet incident fragilise la structure métallique ou pas. Les experts ce mercredi matin se veulent rassurants. Ils affirment que le chantier est sécurisé, et qu’il n’y a aucun risque d’effondrement. Un bilan sera fait ce jeudi en fin de matinée. En attendant l’A20 reste fermée pour une durée indéterminée.

Limoges Métropole tient à rassurer la population sur la sécurité du chantier à l’occasion d’un point presse.

« Le chantier a démarré mercredi matin vers 13h, le pont a commencé à glisser sur ces 13 premiers mètres. Samedi soir, nous avons continué le lançage du pont, mais hier à 22h30, l’un des deux vérins qui portent le pont est tombé. Nous avons donc immédiatement arrêté le chantier, qui a été totalement mis en sécurité. Nous pouvons assurer qu’aujourd’hui il n’y a pas de risques pour la population, pour les habitants, pour la circulation, il n’y a aucun risque. Les experts sont présents, ils sont en train de faire les premières analyses, les premiers bilans. Nous pensons qu’ils vont nous livrer un bilan assez précis, ce jeudi matin aux alentours de midi. Tout est fait pour que globalement ce soit sécurisé. Toutes les mesures sont prises pour que le chantier puisse repartir le plus vite possible », insiste Bertrand Brouard conducteur des opérations pour Limoges Métropole.

Cet incident a eu des conséquences sur la circulation, puisque l’autoroute A20 qui devait rouvrir à 6h du matin n’a pas rouvert. Elle est fermée dans les deux sens entre Limoges et Panazol. Entre l’échangeur 30 et l’échangeur 33. Il y a eu d’importants bouchons ce mercredi matin. Des bouchons qui devraient se reproduire car on ne sait pas à ce stade, pendant combien de temps l’autoroute sera coupée.