Ce jeune médecin désigné personnalité santé de l'année pour son combat contre les déserts médicaux

Jeune médecin du Dorat en Haute-Vienne, Martial Jardel a ouvert ces deux dernières années, avec l'association Médecins Solidaires, deux centres de soin dans des déserts médicaux. Des lieux où se relaient des praticiens venus de toute la France. Il vient d'être désigné personnalité santé de l'année par une revue médicale spécialisée.

"D'un coup, on est reconnu sur la place publique, et plus, par un magazine de santé spécialisé, par des médecins, par des pairs, on est reconnu comme une organisation crédible." Le titre de « personnalité santé de l’année » que vient de lui accorder Le Quotidien du Médecin, publication de référence dans le monde médical, Martial Jardel le partage avec les 340 médecins généralistes qui ont rejoint, à ce jour, le collectif Médecins Solidaires.

Une association qu'il a cofondée en 2022, après avoir effectué un tour de France des remplacements en camping-car. L'idée : ouvrir des centres de soin dans les déserts médicaux où des médecins venus de toute la France se relaient pour assurer les soins. 

C'est un nouveau mode d'exercice qui permet de répondre à la question : qu'est-ce qu'on fait quand il n'y a pas de solution.

Martial Jardel

Médecin solidaire

10 000 consultations ont ainsi été assurées depuis l’ouverture de deux centres en Creuse, à Ajain en octobre 2022 puis à Bellegarde-en-Marche en juin 2023, grâce aux médecins adhérents. "Le suivi et la qualité du suivi des malades ne sont pas dégradés par rapport à la qualité de suivi d'un médecin généraliste de famille, se félicite Martial Jardel. Donc c'est un projet qui est viable."

Le reportage de Nicolas Chigot et Jean-Marie Arnal :

durée de la vidéo : 00h01mn41s
Le quotidien du médecin, publication de référence dans le monde médical vient de distinguer Martial Jardel en lui accordant le titre de « personnalité santé de l’année ». Une forme de consécration pour le jeune médecin du Dorat, co-fondateur de l’association médecin solidaire. Une association qui a ouvert ces deux dernières années des centres de soin dans les déserts médicaux où des médecins venus de toute la France se relaient pour assurer les soins. ©Nicolas Chigot et Jean-Marie Arnal-France 3 Limousin

Amplifier le mouvement

Ce qu'espère ce médecin de 33 ans du gain de notoriété apporté par son titre, c'est qu'il permette d’amplifier le mouvement : "Si 10% des médecins généralistes adhéraient au projet de Médecins solidaires, on pourrait ouvrir 150 centres sur l'ensemble du territoire.", s'enthousiasme-t-il.

Dans un premier temps, c'est à Charenton-du-Cher, dans le Centre Val-de-Loire, que va ouvrir le troisième centre de soin, en février prochain.

 

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité