Chaleur : ruée chez les glaciers dans le centre-ville de Limoges

Publié le
Écrit par Nassuf Djailani avec Lauryane Arzel

Avec les températures estivales, les glaces restent l'un des produits incontournables de l'été. Après un été 2021 pluvieux, les glaciers de Limoges constatent les conséquences de la chaleur sur leur activité. Et c’est plutôt une bonne nouvelle.

« Ça rafraîchit et c’est bon ! », un cri du cœur émis par une enfant, casquette Lady bug vissée sur la tête sur une terrasse de Limoges, par ces temps caniculaires. Devant les glaciers en centre-ville on fait la queue, on vient en famille chercher le frais.  En pot ou en cornet, la glace reste un incontournable des vacances.

Au chocolat, à la framboise, ou bien les deux, la glace est le produit préféré des gourmands cet été. Et c’est parfois difficile de faire un choix.

 

Florence, une cliente ne décolle pas de son cornet tout en répondant à nos questions. « J’ai pris une glace au basilic, marmonne-t-elle en déglutissant le bon mélange. On en trouve pas partout, c’est original, j’aime bien » confie-t-elle dans un sourire.

 

Une autre cliente, une dame assise, en attendant qu’on la serve, est rayonnante dans sa belle robe à fleurs. Elle tient à raconter son dilemme.

« Déjà, je voulais prendre de la menthe, mais vous savez la menthe, ce n’est pas facile à trouver, comme le chocolat. C’est pour ça que je me suis rabattue sur la vanille et la noisette ».

 

Après deux étés compliqués, les clients sont de retour. Au grand soulagement de Corinne Debenest, marchande de glace en plein centre-ville de Limoges.

« Contrairement à l’été 2021, avec le Covid, cet été 2022 on savoure mieux, c’est vraiment plus joyeux », confie-t-elle entre deux clients, impatients.

 

Chez un autre glacier un peu plus haut sur la place d’Aine, un homme abrité sous un chapeau de paille, vient de Montbéliard pour voir Limoges. La chaleur et peut-être le bouche à oreille aidant, il a tenu à venir tester les entremets de ce glacier, qui valent bien le détour.

« C’est parce qu’il y a de la meringue dessus, dit l’homme masquant à peine un vice avouable. Je suis gourmand de meringue. Et comme c’est moi qui paye, bah je choisis », concède-t-il, pris sur le fait.

 

« Nous, notre activité a toujours été sur le gâteau glacé, détaille Daniel Coudert, le glacier content que les affaires redémarrent. Nous proposons de la glace à partager à la maison entre amis, en famille pour des moments festifs, divers et variés ».

Glace ou entremets, dans la file d’attente qui s’étire à mesure que le soleil alourdit l’air dehors, certains continuent de se laisser tenter.

« Malheureusement pour ma ligne, sourit une cliente Marie-Josée qui se reprocherait presque son laisser aller. Mais c’est tellement bon pour le moral, donc l’un compense l’autre », lâche-t-elle déraisonnable. Mais elle assume.

Un bon moyen de se faire plaisir. Des variations presque infinies pour enchanter les papilles jusqu’à la fin de l’été.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité