Coupe du Monde au Qatar : regarder ou boycotter ? Les amateurs de football en plein dilemme

Publié le
Écrit par Gwenola Bériou .

Alors que s'ouvre ce dimanche 20 novembre la Coupe du monde de football au Qatar, qui va choisir de détourner les yeux de cette compétition pour des raisons éthiques ? Nous avons posé la question aux footballeurs amateurs de deux clubs haut-viennois.

A l'affiche de ce dimanche après-midi sur de terrain de Puy-la-Rodas à Limoges, un match de district, première division  : Limoges JS Lafarge face au FC des Deux Vallées, club de Saint-Auvent (87).

Coup d'envoi à 15h... Pour les joueurs, les dirigeants des deux clubs et les supporters, il sera compliqué d'être devant sa télévision pour le premier match de la Coupe du monde qui opposera le Qatar à l'Equateur à 17h.

Mais pour la suite de la compétition, que vont-ils faire ?

Trop tard pour se poser la question

"Je vais regarder ! Je suis fan de foot, entraîneur, donc forcément je vais regarder la Coupe du monde !", déclare sans ambages Laurent Gravelat, le coach du FC des Deux Vallées, qui estime que "concernant la polémique, il aurait fallu se pencher dessus il y a des années, quand la Coupe a été attribuée au Qatar. Maintenant, c'est un peu tard"...

Cet avis, ils sont nombreux à le partager. Même si, pour certains, la décision n'est pas aussi tranchée. "On est partagés, mais forcément, on a envie de suivre quand même...", déclare Bastien Cayla, l'entraîneur de l'équipe adverse. "Mais la polémique autour de la construction des stades, le fait que ça se passe en hiver avec tout ce que ça engendre au niveau climatique, forcément ça fait débat".

Boycott : vraiment utile ?

Si l'entraîneur hésite, le président du Limoges Lafarge Foot Club, lui, a une opinion plus tranchée : "Je trouve que c'est tout à fait anormal de faire une Coupe du monde en plein hiver et d'aller dans ce pays où il y a un tas de problèmes. Je ne comprends pas qu'on puisse confier à des pays comme ça des manifestations de cette importance", déclare Michel Bremont.

Alors, va-t-il boycotter la compétition ? "Le boycott une fois que c'est attribué, c'est juste pour se donner bonne conscience. Je vais sans doute regarder les matchs de l'équipe de France, mais ce ne sera pas avec le même enthousiasme que d'habitude..."

Dans les tribunes, ce spectateur, amateur de foot lui aussi, regrette l'hypocrisie ambiante : "Tout le monde veut boycotter, mais tout le monde est présent, tous les pays, tous les médias. Si vous allumez la télé, on ne parle que de la Coupe du monde aujourd'hui !...".

Alors oui, il regardera, car "ça reste la fête du foot".

Une fête qui dépendra bien sûr du parcours de l'équipe de France...

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité