Le CSP déçoit face à Châlons-Reims

L'apport du nouveau pivot Samardo Samuels n'a pas empêché le Limoges CSP de se retrouver dans la tourmente / © France 3 Limousin
L'apport du nouveau pivot Samardo Samuels n'a pas empêché le Limoges CSP de se retrouver dans la tourmente / © France 3 Limousin

Limoges s’incline 66-81 face à une équipe de bas de tableau, devant des supporters stupéfaits…

Par François Clapeau

En conférence de presse, le pivot Mam Jaiteh cherche encore des explications : la dernière semaine d’entraînement s’est pourtant particulièrement bien passée, le début du match était plutôt encourageant…

Et puis, après une poignée de minutes, c’est le début des ennuis.
Châlons-Reims durcit sa défense, et capitalise sur les points de son arrière LaMonte Ulmer (21 dans le match).


Bérézina


Le Limoges CSP perd ses moyens.
La défense se désorganise, les attaques deviennent brouillonnes…
A la mi-temps, le CSP rentre aux vestiaires sous les sifflets de quelques supporters, avec un retard de 12 points incompréhensible (29-41).


Petits sursauts


Le retour sur le parquet paraît une nouvelle fois prometteur : le CSP marque d’entrée 5 points, qui poussent le coach de Châlons-Reims Cédric Heitz à prendre un temps mort après seulement 50 secondes.
Et puis… plus rien. Le cauchemar continue.

Dernier sursaut dans le quatrième quart-temps : le CSP tente une nouvelle fois de revenir avec une belle série orchestrée par Kenny Hayes, seul joueur à sortir du lot ce soir.
Mais ce n’est pas suffisant, le CSP s’incline de 15 points, 66-81, et les champenois peuvent savourer une victoire méritée.


Pression


Avec cette défaite inattendue, le CSP se met la pression : il faudra réagir dès la semaine prochaine sur le parquet de Bourg-en-Bresse, équipe beaucoup plus dangereuse que Châlons-Reims sur le papier.

Voici la réaction à chaud de Mam Jaiteh, elle est éclairante : 

 

Sur le même sujet

Ouverture de la chasse pour Pascal et son fils Thibaud

Les + Lus