Cet article date de plus de 4 ans

Des chasseurs de Pokémons à Limoges

C’est un nouveau jeu pour smartphone qui connaît un succès planétaire. Comme dans beaucoup d’autres villes, les chasseurs de Pokémons envahissent Limoges.
L’application se base sur les systèmes de géolocalisation et de photo du téléphone (illustration)
L’application se base sur les systèmes de géolocalisation et de photo du téléphone (illustration) © Sebastian Gollnow/Maxppp
Les chasseurs de Pokémons ressemblent à tous les jeunes connectés, ils marchent les yeux vissés à l’écran de leur smartphone.
Mais il y a tout de même des signes distinctifs : ils se déplacent en bande, la nuit, et ils ne sont pas en train d’envoyer des SMS ou de scruter leurs dernières notifications… Ils recherchent des Pokémons.
Dans les rues du centre-ville, au bord de la Vienne… les petits monstres sont partout.

Environnement "naturel"

En fait, l’application se base sur les systèmes de géolocalisation et de photo du téléphone.
On détecte d’abord sur une carte les signes qui indiquent la présence d’un Pokémon à proximité. On s’approche en mode photo, on scanne les alentours, et la bête apparait dans son environnement « naturel ».
Ensuite c’est tout simple, on lance une balle (virtuelle) pour la capturer.

Rushs

Comme dans le dessin animé original venu du Japon, il faut capturer les Pokémons et les dresser. L’objectif est de prendre le contrôle d’arènes de combat.

A Limoges, une page Facebook dédiée au jeu « Pokémon Go » a déjà été créée. 
Plusieurs « rushs » ont déjà été organisés la nuit. La chasse a bien commencé…
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société jeu vidéo tendances culture