Des pompiers du Limousin mobilisés en Haïti après le séisme

Une équipe des Pompiers de l'urgence internationale (PUI), ONG basée à Limoges, se rend ce mercredi 18 août 2021 en Haïti, frappé durement par un séisme. D'autres moyens vont suivre aux côtés de deux autres ONG.
Recherche de victimes dans un quartier de la ville des Cayes en Haïti.
Recherche de victimes dans un quartier de la ville des Cayes en Haïti. © REGINALD LOUISSAINT JR/AFP

Le mois d'août est chargé pour les pompiers de l'urgence internationale (PUI). Après avoir envoyé huit personnes en Grèce pour combattre les feux de forêts, l'ONG basée à Limoges a eu le feu vert pour partir sur l'île d'Haïti, frappé samedi 14 août par un violent séisme d'une magnitude de 7,2.

Trois pompiers quittent la France ce mercredi 18 août pour réceptionner du matériel envoyé sur place et jouer les éclaireurs.

Quatre ou cinq personnes vont suivre lundi 20 août pour compléter l'équipe constituée de médecins, infirmiers, spécialistes USAR (pour la recherche et le sauvetage sous les décombres), spécialiste de potabilisation de l'eau ainsi qu’un télépilote de drones.

Trois ONG ensemble

Les pompiers vont se déployer aux côtés de membres d’Aides Actions Internationales Pompiers (AAIP) et Pompiers Missions Humanitaires "pour faire front commun et mener à bien cette mission d’urgence".

"Ca fera trois fois plus d’énergie, d’expérience et de savoir-faire au service de la population sinistrée" indique Philippe Besson, président-fondateur de Pompiers de l’urgence internationale, déjà intervenus trois fois en Haïti.

"On était parti là-bas en 2010 après un séisme puis en 2016 après un cyclone. On a des contacts sur place avec des correspondants" précise Nathalie Buisson, coordinatrice de projets de l'ONG. 

Le dernier bilan fait état de 2000 morts et le pays parmi les plus pauvres au monde semble plonger dans le chaos avec en plus une violente tempête tropicale.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pompiers séisme faits divers