Des tentes devant le conseil général de la Haute-Vienne pour une meilleure prise en charge de l'aide à l'enfance

Les manifestants campent ce matin devant le conseil général de Haute-Vienne à Limoges / © Rodolphe Augier
Les manifestants campent ce matin devant le conseil général de Haute-Vienne à Limoges / © Rodolphe Augier

Ils étaient plus de 200 travailleurs sociaux en grève ce matin devant les locaux du conseil général dans l'ancienne caserne de la Visitation à Limoges. Ils demandent l'abrogation de décisions prises concernant l'admission au service de l'Aide Sociale à l'Enfance.

Par Martial Codet-Boisse

Réunis à l'initiative des syndicats FSU et CGT, des familles d'accueil et des employés chargés de l'aide sociale à l'enfance souhaitent la suspension d'une délibération votée le 6 octobre dernier en commission permanente au conseil général de Haute-Vienne.

Ils dénoncent une "régression sociale" fustigeant notamment l'arrêt de certaines prises en charge de jeunes majeurs de 18 ans à 21 ans.

La direction générale du conseil général a répondu ne pas vouloir abroger cette délibération, arguant d'une situation financière difficile et d'une hausse constante des dépenses sociales. 

Notre reportage :
Manifestation pour une meilleure aide à l'enfance au conseil général 87
Equipe : Christophe Bodin, Rodolphe Augier, Sophie Spielvogel
Intervenants :
Jennifer Bartholomew
Déléguée syndical FSU
Conseil Général de la Haute-Vienne
Franck Perrachon
Directeur général adjoint
Conseil général de la Haute-Vienne
Florence Raymondaud
Assistante familiale
Omega Martin
Etudiante en lettres

Sur le même sujet

Les + Lus