Détentions provisoires avant jugement dans l'affaire du Val de L'Aurence, fin avril à Limoges

Le 26 avril dernier, une rixe, avec échange de coups de feu, avait éclaté dans le quartier du Val de l'Aurence à Limoges. Suite à l'enquête, trois personnes ont été placées en détention provisoire, avant leur jugement le 1er juillet prochain.

 

© France Télévisions

On en sait un peu plus sur les faits qui se sont déroulés le 26 avril dernier, à Limoges, dans le quartier du Val de l'Aurence.
Il était aux alentours de 17h45 quand une rixe a éclaté, rue Olivier-de-Serres, entre une dizaine d'individus, rixe au cours de laquelle avaient eu lieu des coups de feu, blessant, sans mettre ses jours en danger, un jeune homme de 17 ans.

La Sûreté Départementale et la Direction Territoriale de la Police Judiciaire avaient été co-saisies de l’enquête. L’exploitation de la vidéo de la police municipale, ainsi que les investigations menées, ont permis d’identifier puis d’appréhender certains des protagonistes de ce dossier.

Apparemment, selon la justice, la rixe fut déclenchée par un vol d’un téléphone portable. En représailles, des individus se sont rendus dans le quartier armés de bâtons, battes de base-ball et de machettes. Alors qu’ils commettaient une première série de violences, ils étaient visés par des tirs d'armes à feu, provenant de deux membres de l’autre groupe, dissimulés à proximité et qui les attendaient. Ces tirs ont donc atteint l’une des personnes venues sur place pour en découdre, et ont touché au moins quatre véhicules en stationnement.

Un série de six interpellations ont été réalisées entre le 3 et 4 mai, certains mis en cause venant se constituer prisonnier au commissariat.
A l’issue des gardes à vue, l’un des tireurs et trois des personnes ayant commis les violences avec arme ont été présentés au tribunal.

Ils sont convoqués à l’audience du 1er juillet 2021 et ont été placés en détention provisoire dans l’attente de leur jugement.

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers justice société