REPLAY. Procès de la noyade de Liginiac à Tulle, à voir dans le JT Limousin

Diffusé du au Publié le Mis à jour le
Écrit par Margaux Blanloeil .

Dans l'actualité de ce mardi 4 octobre 2022, l’ouverture du procès de la noyade de Liginiac au tribunal judiciaire de Tulle, le point sur les barrages et les centrales hydroélectriques du territoire. Puis, votre édition régionale s’arrête prendre un bon bol d’air dans les vergers de châtaigniers où la récolte s’annonce fructueuse.

Tout savoir sur les mondiaux de pelote basque : Championnats du monde de Pelote Basque 2022

Procès de la noyade de Liginiac

 

7 ans après le drame qui a coûté la vie à une jeune britannique de 12 ans, le tribunal de Tulle va durant deux jours, mardi 4 et mercredi 5 octobre 2022, se pencher sur les différentes responsabilités : la commune, le maître-nageur et les trois animateurs encadrant la colonie de vacances seront notamment entendus.

Hydroélectricité en Limousin

Il va faire très doux ces prochains jours en Limousin, mais avec l'automne qui s'installe, les températures vont finir par baisser, faisant grimper la demande en électricité. L’hydroélectricité est une énergie renouvelable qui produit deux fois plus que le solaire et l’éolien réunis. C’est une énergie sur laquelle on peut compter sur le territoire. Dans notre édition, nous faisons le point sur les 28 centrales hydroélectriques que compte la vallée de la Dordogne.

La récolte des châtaignes a de l'avance

La récolte des châtaignes a une semaine d'avance. La conséquence des conditions climatiques de ces derniers mois. Si l'on s'attendait à une production médiocre, elle s'annonce finalement plutôt bonne malgré des fruits plus petits. Une filière qui se porte donc bien avec une augmentation importante de châtaigniers. Ces 10 dernières années, la surface agricole a doublé.  

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité