Enterrement symbolique de la SNCF à Limoges

Enterrement symbolique de la SNCF à Limoges / © Valérie Agut
Enterrement symbolique de la SNCF à Limoges / © Valérie Agut

Près de 200 manifestants ont marqué à Limoges le changement de statut de la SNCF ce mardi 31 décembre matin. Un rassemblement devant la gare des Bénédictins alors qu'à partir du 1er janvier 2020 l'établissement public sera divisé en 5 sociétés anonymes. 
 

Par Martial Codet-Boisse

Les cheminots grévistes ont symboliquement marqué la fin de la SNCF en tant qu'établissement public. L'entreprise change de statut et sera à partir du 1er janvier 2020 divisée en 5 sociétés anonymes.

Autre fait notable, après 81 ans d'existence de la société, les nouvelles recrues de la SNCF ne pourront plus bénéficier du statut de cheminot. Ce dernier continuera à s'appliquer aux 131 000 salariés qui en bénéficient actuellement.

Un début de privatisation selon les syndicats qui intervient en plein conflit sur la réforme de retraites :

Ce qui va changer, c'est le passage d'une entreprise publique industrielle et commerciale à une Société Anonyme à capitaux publics. On va passer de 3 à 5 entreprises avec de la filialisation. Gares et Connexions, qui gère les gares par exemple, devient une entreprise privée, complètement privée ! (Benoît Lematelot, délégué CGT SNCF)

Benoît Lematelot délegué CGT SNCF Limoges
Près de 200 manifestants ont marqué à Limoges le changement de statut de la SNCF ce mardi 31 décembre matin. Un rassemblement devant la gare des Bénédictins alors qu'à partir du 1er janvier 2020 l'établissement public sera divisé en 5 sociétés anonymes. Equipe : Jean-Marie Arnal, Valérie Agut, Sébastien Passelergue.

Sur le même sujet

Les + Lus