Formule 1 E-sport : ouverture des championnats du monde avec l'écurie Alpine entraînée à Limoges

La première étape des championnats du monde virtuels de formule 1 a lieu ce mercredi 13 octobre 2021. Deux pilotes ont disputé les qualifications à la technopole de Limoges. C'est l'entreprise limougeaude Race Clutch qui les entraîne.

S'ouvrent, mercredi 13 octobre 2021, les championnats du monde de formule 1 E-sport : grâce à un jeu vidéo, 20 pilotes font la course sur les circuits du championnat classique, au sein d'écuries comme Ferrari, Mercedes ou encore Aston Martin. A Limoges, l'entreprise Race Clutch met tout en œuvre pour que les pilotes d'Alpine soient les plus rapides.

Dans les locaux de Race Clutch, sur les écrans, le jeu vidéo de Formule 1 grand public défile. Les joueurs concourent pour le championnat mondial en version virtuelle. Un événement suivi en ligne par plus de 11 millions de personnes en 2020.

Les audiences sont en progression de 100% par an sur les deux dernières années et on s’attend cette année que ce soit d’autant plus important parce que les joueurs et les écuries se professionnalisent.

Richard Arnaud, président de Race Clutch

"Les premières qualifications de F1 E-sport commencent. Ici, l'Alpine Esport s'alignent pour les courses 1 et deux", annonce sur son compte Twitter, l'entreprise qui entraîne l’écurie française Alpine F1 team.

750 000 dollars en jeu

Pour l'écurie Alpine, l'entreprise, créée en avril 2020 par le Limougeaud Richard Arnaud, gère le recrutement des joueurs, leur équipement et leur préparation physique et mentale. Elle fait même appel à un psychologue du sport installé à Limoges, pour préparer les pilotes virtuels à la victoire. "Quand on parle de temps de réaction court ou de prise de décision qu’on soit dans un baquet E-sport ou dans un baquet de formule 1 on est sur des enjeux qui sont communs et l’enjeu c’est la performance, d’être le plus rapide possible", indique Julien Southon, manager de la performance

750 000 dollars sont en jeu cette année pour le premier sur la ligne d’arrivée, à répartir entre les équipes. Une somme qui montre bien la montée en puissance de ce sport et ouvre des perspectives pour les jeunes pilotes. 

"Mon but ça a toujours été de concourir dans la vraie vie. J’espère que grâce à ce que je fais maintenant dans l’E-sport je pourrai concourir un jour", évoque Nicolas Longuet, pilote-joueur. "Alpine nous met dans les conditions optimales pour nous, se concentrer sur seulement ce qu'on a à faire derrière le volant c’est vraiment comme un job", souligne de son côté Fabrizio Donoso, autre pilote-joueur de l'écurie Alpine.

Les deux grands prix joués ce mercredi 13 octobre sont diffusés, sur les chaînes YouTube, Twitch et Facebook de Formula 1 à 20h30.

Jusqu'à décembre 2021, les 20 coureurs du championnat ont 12 courses à réaliser pour faire les meilleurs chronos, et monter sur la première marche du podium. Prochain rendez-vous le 10 novembre prochain.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
esport sport