Franck Bouysse, le succès de la sincérité

Le prochain roman de Franck Bouysse, "Glaise", sortira en septembre / © France 3 Limousin
Le prochain roman de Franck Bouysse, "Glaise", sortira en septembre / © France 3 Limousin

L’auteur corrézien qui vit à Limoges vient d’obtenir le prix du polar SNCF 2017 avec son roman « Grossir le ciel ». L’aboutissement de longues aventures littéraires, et le début d’une nouvelle histoire…

Par François Clapeau

Franck Bouysse nous reçoit dans sa maison de Limoges. Le pavillon est moderne, mais il est peuplé de meubles en bois patinés par le temps, et de livres, nombreux, évidement : "Un auteur qui ne lit pas, c’est suspect".


Nouvelle vie


L’homme est solide, dans son corps, et dans sa tête. Son esprit est plein de références littéraires qui ont forgé sa réflexion : Faulkner, Giono, Joyce…

Mais 3 ans après la première parution de son roman Grossir le ciel, Franck Bouysse avance aussi avec fraîcheur dans l’univers tout neuf des grands auteurs français, entre interviews et sollicitations variées : "J’ai changé de vie à 50 ans, ce n’est pas donné à tout le monde…"


Tiroir


Déjà auteur de plusieurs romans publiés en Limousin, ce professeur d’horticulture dans un établissement de formation professionnelle ne s’attendait pas à ce succès.

Le manuscrit de Grossir le ciel, "l’histoire de deux types dans les Cévennes en plein hiver avec un chien",  il le gardait dans un tiroir, persuadé qu’il n’intéresserait personne.
Son meilleur ami le convainc tout de même de l’envoyer à un éditeur, et c’est le début d’une grande aventure.


Sincérité


70 000 lecteurs à ce jour, 5 prix littéraires ; le plus récent est prestigieux : le prix SNCF du polar 2017.
Depuis, Franck Bouysse a publié un autre roman, Plateau, avec un nouveau succès critique. Il effectue actuellement les dernières relectures de son prochain livre.

Le secret ? Sans doute la sincérité.
Il écrit depuis toujours, sans objectif de reconnaissance, mais pour la beauté des mots, le rythme des phrases, le réalisme des dialogues, le goût des personnages.
Des textes travaillés et retravaillés, avec un stylo plume, sur les pages d’un cahier dont le papier porte les effluves de son tabac. 

Toujours en s’inspirant des autres, mais pour créer quelque chose de nouveau : "La sincérité, c’est de ne faire l’économie de rien. Une fois qu’une histoire est terminée, on l’oublie ;  alors il faut que l’histoire rencontre les personnages, et puis il faut le langage, la singularité."


Glaise


Le prochain roman de Franck Bouysse, Glaise, sortira le 7 septembre.
En attendant, vous avez de quoi lire sur la plage cet été…
 

Portrait de Franck Bouysse

 

Sur le même sujet

Claude Bergeaud et le Boulazac Basket : j'ai envie de rester !

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés