• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Gauvain Sers de retour en Limousin

Gauvain Sers a choisi le Limousin pour la sortie de second album. / © André Abalo France3 Limousin
Gauvain Sers a choisi le Limousin pour la sortie de second album. / © André Abalo France3 Limousin

Deux ans après son premier album, le chanteur creusois Gauvain Sers sort « Les Oubliés » le 29 mars 2019. Il a choisi le Limousin pour démarrer la promotion de son second opus.
 

Par Noëlle Vaille

Pour la sortie de son second album « Les Oubliés », il a choisi le Limousin. Gauvain Sers sera en concert vendredi 29 mars en Corrèze, à l’occasion du festival de Chanteix.

Dans la foulée, il sera sur ses terres natales le samedi 30 mars et le dimanche 31 mars pour trois concerts à la salle Apollo de Dun-le-Palestel, tous complets! 

Malgré le joli succès de son premier album « Pourvu » (vendu à plus de 100 000 exemplaires), le chanteur creusois ne renie pas ses origines rurales. Loin de là, comme en témoigne le titre « Les oubliés » qui évoque la désertification dans les campagnes, avec la fermeture des écoles et autres services publics.


S'exporter pour mieux se vendre

C'est Limouzart productions qui a produit et géré la carrière de Gauvain Sers jusqu'à sa signature avec une importante maison de disque parisienne. Par la suite, il a été repéré par Renaud, et a assuré sa première partie. C'est grâce à la "chetron sauvage" que le petit creusois a été découvert par le grand public.
 

Gauvain Sers, notre invité

Gauvain Sers est l'invité du journal de 19 h sur France 3 Limousin, le jour de la sortie de son album, ce vendredi 29 mars 2019.
 

Pour  «3 cafés gourmands », les choses sont sensiblement les mêmes. Après avoir été développé par Kanopé productions à Limoges, le groupe a signé avec un important label. 

Rares sont les artistes limousins qui vivent de leur passion. La plupart doivent se débrouiller seuls, comme l’explique l’artiste limougeaud Franck Dettinger qui prépare son 4e album :

Les producteurs recherchent beaucoup des produits déjà quasiment faits et développent beaucoup moins les artistes (…) il faut grimper tout seul et se construire tout seul


Comme lui, la plupart des artistes limousins doivent, en plus de la musique, continuer de travailler à côté.
Pourtant, il existe à Limoges plusieurs associations qui soutiennent les artistes et permettent à de nombreux chanteurs et musiciens de s’exporter à l’étranger.

Mais pour l’instant, la Haute-Vienne reste sans « star » de dimension nationale...
La raison ? L'association Horizons Croisés émet une hypothèse :

Si il n’y a pas d’aide des institutions, c’est compliqué. Nous, on fait avec les moyens du bord. Peut-être est-ce pour cela qu’il n’y a pas d’artiste de dimension nationale


Manque de volonté politique et manque d’argent public pour soutenir et créer une vraie filière en Limousin.
La fédération Hiero occupe le terrain, mais elle ressent l’enclavement de l'ex-région :

On a très peu de labels, on a très peu de tourneurs.. Peut-être ce qui manque sur le territoire c’est l’installation de l’industrie musicale. Et là-dessus, on a tous un rôle à jouer. Y compris les politiques
 

Dossier comment vivre de la musique en Limousin ?
La scène musicale limousine ne se résume pas au Creusois Gauvain Sers et aux Corréziens 3 cafés gourmands, le groupe aux millions de vues sur internet. Si la Haute-Vienne reste pour l'instant orpheline de stars de dimension nationale, de nombreux talents émergent. Mais comment vivre de la musique sans rejoindre la capitale et surtout sans maison de disques? - Equipe : Romain Burot, Pascal Coussy et Sébastien Bugeaud.


Les structures de promotion musicale en Haute-Vienne


Horizons Croisés
Créée en 2005, l’association de diffusion et de promotion de spectacles 100% limousine organise des évènements musicaux.
Son créneau : « la mixité et le mélange par la musique ». Sa programmation va du reggae à la scène française, en passant le blues, l’électro et la musique africaine.

Elle aide les artistes locaux à accéder aux scènes nationales et internationales, en leur proposant des premières parties de tournées.

La Fédération Hiero
Créée en 1997, la Fédération Hiero Limoges regroupe des musiciens et des passionnés de musiques actuelles.

Chaque année, elle organise et produit une trentaine de concerts.
Autre mission de l’association : accompagner les artistes et les techniciens du spectacle dans leurs projets, leur promotion ou démarches administratives. Pour cela, elle a mis en place son agence de promotion « La Discomobile ».
L’an dernier, 165 concerts ont ainsi été organisés dans 25 pays différents.

L’Antenne
Cette structure associative a été créée en 1987 avec pour valoriser les initiatives culturelles, socioculturelles et sociales en Limousin.
Basée à Limoges, elle organise, en autre, des concerts dans les prisons.

En 1994, elle a mis en place, avec l’ex-conseil régional du Limousin, un dispositif pour accompagner les jeunes artistes régionaux en voie de professionnalisation : « Limousin, des voix, des lieux ».
Ce dispositif prend en charge l'organisation de concerts et le financement de matériel promotionnel (affiches, CD, etc).




 

Les concerts de Gauvain Sers en Limousin :

- le 29 mars 2019 à La boite en zinc de Chanteix
- les 30 et 31 mars 2019 à la salle Apollo de Dun-le-Palestel (complet)
- le 24 avril 2019 au Zénith de Limoges

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Catherine Léonidas

Les + Lus