Gérard Vandenbroucke au sujet de la LGV : "c’est une mauvaise nouvelle pour le Limousin"

Publié le Mis à jour le

Présent à l’inauguration des nouveaux wagons de la ligne POLT jeudi 24 mars 2016 à la gare des Bénédictins à Limoges, Gerard Vandenbroucke, vice-président de la grande région ALPC réagit sur le projet de LGV. Interview de Franck Petit et André Abalo.

"C’est une mauvaise nouvelle pour le Limousin". Au lendemain de la demande de l’annulation de la Déclaration d’utilité publique par le Rapporteur public au Conseil d’Etat, Gérard Vandenbroucke, vice-président d’ALPC et ancien président du Limousin, déplore le coup porté au projet de LGV entre Limoges et Poitiers.



Au lendemain de la demande de l’annulation de la Déclaration d’utilité publique par le Rapporteur public au Conseil d’Etat, Gérard Vandenbroucke, vice-président d’ALPC et ancien président du Limousin, déplore le coup porté au projet de LGV entre Limoges et Poitiers. ©F3 Limousin

Si les conclusions du Rapporteur étaient suivies, nous serions dans un état de handicap. […] C’est un équipement indispensable, au Limousin en particulier"

Le Conseil d’Etat s’est déjà prononcé une fois contre la LGV, François Hollande a dit qu’elle existerait peut être dans 20 ans... La priorité n’est-elle pas de rénover le POLT ?



Au lendemain de la demande de l’annulation de la Déclaration d’utilité publique par le Rapporteur public au Conseil d’Etat, Gérard Vandenbroucke, vice-président d’ALPC et ancien président du Limousin, déplore le coup porté au projet de LGV entre Limoges et Poitiers. ©F3 Limousin

Le POLT est indispensable ! Comme l’est la LGV pour d’autres raisons. […] La LGV ne s’arrêterait pas à La Souterraine"



Comment vous comprenez ce qu’il s’est passé hier au Conseil d’Etat ?



Au lendemain de la demande de l’annulation de la Déclaration d’utilité publique par le Rapporteur public au Conseil d’Etat, Gérard Vandenbroucke, vice-président d’ALPC et ancien président du Limousin, déplore le coup porté au projet de LGV entre Limoges et Poitiers. ©F3 Limousin


Pour le développement économique, ce n’est pas la rentabilité à courte vue que l’on doit poursuivre."





Quelles sont les suites ?



Au lendemain de la demande de l’annulation de la Déclaration d’utilité publique par le Rapporteur public au Conseil d’Etat, Gérard Vandenbroucke, vice-président d’ALPC et ancien président du Limousin, déplore le coup porté au projet de LGV entre Limoges et Poitiers. ©F3 Limousin

 Il y a de pistes de financement à aller chercher encore. […] Ceux qui se réjouissent de l’abandon de la LGV se sont tiré une balle dans le pied.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité