• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Un groupe nationaliste de Limoges à l'affiche d'un concert à Bordeaux

Image d'illustration / © StockSnap via Pixabay
Image d'illustration / © StockSnap via Pixabay

Un groupe nationaliste limougeaud est à l'affiche d'un concert à Bordeaux ce samedi 16 mars 2019. Lemovice se produira dans un lieu encore tenu secret, aux côtés d'un autre groupe d'extrême droite d'origine lyonnaise, Match Retour

Par Hélène Abalo

Il s'agit d'un groupe issu de la mouvance R.A.C (Rock Anti Communiste), surnom officiel de la musique néonazieLemovice, formation musicale originaire de Limoges, devrait se produire samedi 16 mars lors d'un concert, organisé à Bordeaux ou ses environs, par un groupuscule d'extrême-droite, la Communauté du Menhir. Le lieu exact doit être dévoilé le jour J, deux heures avant le début de l'événement.

Il s'agit d'un concert privé dont l'entrée ne se fait que sur invitation demandée via les réseaux sociaux. L'affiche de ce concert est illustrée par l'image du boxeur Christophe Dettinger lors de ses agissements à la manifestation parisienne des Gilets jaunes du 5 janvier. 

Lemovice a semble-t-il repris ses concerts après une pause de plusieurs années et prévoit la sortie d'un nouvel album au printemps. A la mi-journée, ce 15 mars 2019, le groupe que nous avons joint par messagerie, ne souhaitait pas s'exprimer. 


Situations risquées

Selon France-Soir, la préfecture de la Gironde affirme que "tout sera fait pour - prévenir tout risque de trouble à l'ordre public, notamment du fait d'une rencontre entre les organisateurs ou participants au concert et la mouvance antifasciste -" . Ce concert risque de drainer des "ultras" alors que Gilets jaunes organisent, ce même jour, un 18e samedi de mobilisation. SOS Racisme demande l'annulation du concert et souligne que la page de l'événement a été supprimée de Facebook "grâce aux signalements des cyber activistes regroupés et organisés via le groupe fermé #TEAMRIPOSTE".


MISE A JOUR - 16 MARS 2019
Le concert a finalement été annulé selon un message des organisateurs laissé sur leur page Facebook.
 

Les bruits de la Fachosphère

En Limousin, terre de Résistance et cible de la barbarie pendant la Seconde Guerre mondiale, les bruissements néonazis ont toujours eu une résonnance particulière. 

En 2013, Krisitian Vikernes, musicien de black-métal connu pour ses engagements anti-christianistes et néo-nazi avait été arrêté en Corrèze où il s'était installé et avait été condamné à 6 mois de prison avec sursis et 8 000 € d'amende pour des billets virulents contre les musulmans et les juifs sur son blog.
En 2016, malgré une levée de boucliers, la préfecture de la Haute-Vienne n'avait pas trouvé les motifs avérés pour faire interdire un concert de Kommando Peste Noire à Saint-Martin-Terressus.

Depuis le 28 février 2019, des attaques néonazies ont été proférées sur un site internet interdit en France, contre Jean Viacroze, rescapé des Pendus de Tulle et contre Camille Senon, rescapée du Tramway d'Oradour-sur-Glane. Une manifestation de protestation contre ces insultes est organisée ce samedi 16 mars à Tulle



 

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Magazine du pays basque: Retour sur le G7 à Biarritz

Les + Lus