La Haute-Vienne vers un retour à la limitation à 90 km/h

Dans un communiqué du 5 octobre 2020, le conseil départemental de la Haute-Vienne envisage un possible retour à la limitation à 90 km/h sur des axes structurants du département. Une demande sera formulée en ce sens auprès du préfet d'ici à la fin de l'année. 

La Haute-Vienne envisage un retour aux 90 km/h
La Haute-Vienne envisage un retour aux 90 km/h © Laurence Couvrand - France Télévisions
La Haute-Vienne "ne barre pas la route au 90 km/h". Dans un communiqué de 5 octobre 2020, le conseil départemental précise qu'il "déposera d’ici fin 2020 une demande auprès de la Commission départementale de sécurité routière et du Préfet visant à déroger au 80km/h, comme la loi l’autorise".

La décision finale sera prise à condition que la sécurité des usagers soit garantie. La commission départementale devra donner son avis (consultatif) et la préfecture de la Haute-Vienne devra donner son feu vert. 

Le président Jean-Claude Leblois rappelle néanmoins qu'il reste en "désaccord de fond sur une conception du code de la route variant selon les territoires". 

La Corrèze est revenue à la limitation à 90 km/h le 1er février 2020 sur 4 000 km de routes (intégralité des routes départementales hors agglomérations et les zones déjà réglementée). Ce sera le cas de la Creuse, à compter du 17 octobre sur l'ensemble du réseau départemental.  

Le retour aux 90 km/h est une voie qui a été ouverte par Edouard Philippe, alors Premier ministre, en mai 2019. Ce retour en arrière ne peut se faire que sous certaines conditions imposées par le gouvernement. Cela ne peut concerner que les tronçons homogènes de plus de 10 km, sans traversée d'agglomération ou encore sans circulation d'engins agricoles.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
routes économie transports sécurité routière société sécurité