Haute-Vienne : Rilhac-Lastours, village écolo

Rilhac-Lastours, en Haute-Vienne, est un village atypique. Ses 375 habitants ont pour ambition de devenir une petite cité à énergie positive. Ce projet est porté par le collectif de "la citoyenne solaire", qui tente de lever des fonds pour mener à bien sa vision écolo.

Déjà à l'origine de la première éolienne citoyenne, le village Rilhac-Lastours (Haute-Vienne) inaugurait, ce samedi, sa centrale solaire. Depuis 2003, elle s'est engagée dans la transition énergétique.

Avec le collectif "La citoyenne solaire", ses 375 habitants souhaitent faire du parc naturel régional Périgord-Limousin un territoire modèle en la matière.

Un village bientôt auto-suffisant ?

A Rilhac-Lastours, tout le monde met la main au porte-feuille pour devenir auto-suffisant énergétiquement. Denis Vautier, agriculteur, a investi et mis à disposition sa toiture, aujourd'hui recouverte de panneaux photovoltaïques. 

Il n'est pas le seul. Une centrale solaires a été également installée dans des champs : "Elle est bien intégrée dans le paysage. Elle n'empêche l'utilisation qui pourra être fait de cette parcelle et du plan d'eau", indique Franck Debord, conseiller municipal de Rilhac-Lastours.

Le 1er janvier, le village fera un premier pas vers l'autonomie énergétique. La mairie et les lampadaires publics seront entièrement alimentés grâce au vent et au soleil.
Un reportage de Philippe Mallet, Guillaume Soudat et Chantal Cogne. Intervenants : Denis Vautier, Agriculteur ; Sébastien Fissot, Président de "La citoyenne solaire" ; Franck Debord, Conseiller municipal de Rilhac-Lastours