Limoges : l’hommage de Beaublanc à Fred Forte, son éternel n°4

© M. Degremont
© M. Degremont

Deux ans après le décès de Frédéric Forte, le CSP a honoré la mémoire de son n°4, de son joueur, entraineur et président, celui qui l’aura tant aimé et soutenu. Une soirée pleine d’émotions, avec une victoire 77-71 face à Gravelines-Dunkerque.

Par Christophe Bodin

Son visage s’affiche désormais en grand à Beaublanc. Ce samedi soir, 1er février 2020, en présence des 3 filles de Frédéric Forte et de leur mère, devant des centaines de supporters, une fresque représentant le visage de Fréderic Forte est dévoilée sur le mur de Beaublanc. L’image fait face à celle d’un autre joueur emblématique du CSP : Richard Dacoury.
 
Une fresque à son effigie, une plaque à son nom, le retrait de son maillot n°4, le triple hommage de Beaublanc à Fred Forte

Le nom de Frédéric est désormais aussi celui du hall du palais des sports, avec une plaque à son nom qui a été inaugurée ce samedi soir.

L’hommage s’est poursuivi ensuite sur le parquet, avec ce moment unique, symbole fort entre tous pour les basketteurs et leurs fans, le retrait du maillot. Dans un Beaublanc plein de ferveur, le maillot au numéro 4, celui que Fred Forte aura porté durant des années sous les couleurs limougeaudes, est hissé au firmament. Plus aucun joueur ne pourra maintenant porter ce numéro. Il rejoint ceux d’Ed Murphy et de Richard Dacoury sous les applaudissements nourris du public.
 
Le retrait du maillot n°4
A 20h25 ce samedi 1er février 2020, Beaublanc applaudit à tout rompre, le fameux n°4, le maillot de Frédéric Forte, est retiré, il rejoint ceux d’Ed Murphy et de Richard Dacoury.  - France 3 Limousin - M. Dégremont

Deux ans après sa disparition à l'âge de 47 ans, Frédéric Forte, le joueur, entraineur et président du limoges CSP était  présent dans toutes les têtes et dans les cœurs.

Après l’hommage, le sport a repris, la 21e journée de championnat. Un match à ne pas perdre pour cette soirée si particulière.  Mais ce ne fut pas facile pour les limougeauds : ils portaient le poids de l’histoire du  club sur leurs épaules. Pour l’occasion  ils avaient revêtu le maillot emblématique de Frederic Forte floqué du numéro 4. Un maillot qu’ils ont bien défendu et mouillé car ce ne fut pas simple face aux nordistes.
 
A moins de 2 minutes de la fin, Gravelines-Dunkerque  est revenu à égalité. Mais Vee Sanford puis Hugo Invernizzi vont dégainer coup sur coup deux paniers à  trois points. Beaublanc respire. Le CSP ne pouvait pas perdre ce match hommage à son ancien joueur, entraineur et président.

Limoges retrouve des couleurs avec 3 victoires consécutives. Indéniablement, cette équipe s’améliore, se bonifie sous les ordres de Mehdy Mary. De l’envie de l’abnégation et une belle communion avec le public, ce CSP a été à la hauteur de l’hommage rendu à Frederic Forte.


 

Sur le même sujet

Les + Lus