Incendies en Australie : un scénario possible en Limousin ?

Les incendies de forêt font rage en Australie depuis septembre, et malgré une lutte quotidienne pour éteindre les flammes, celles-ci continuent de se propager. En Limousin, région forestière, une telle situation peut-elle avoir lieu ? Eléments de réponse.

© France 3 Limousin
Depuis le mois de septembre 2019, l’Australie est victime d’incendies grandissants. Surnommés le « monstre » par les locaux, les feux semblent hors de contrôle et font des victimes humaines et animales sans précédent.

Près de 25 personnes sont décédées depuis le début des incendies, des milliers de maisons brûlées. Plus de 500 millions d’animaux auraient péri dans les feux.

Au 6 janvier 2020, plus de huit millions d’hectares étaient parti en fumée sur tout le territoire soit la surface de la quasi-totalité de la Nouvelle-Aquitaine. Dans plusieurs états de l’ouest du pays, des rafales de vents atteignent les 40 degrés. Un état de sécheresse et des feux de forêts : un contexte favorisant la dispersion des incendies sur l’ensemble des terres australiennes.

Le Limousin peut-il être touché par une telle catastrophe naturelle ?

En Limousin, la forêt occupe un tiers de la surface de la région Limousine, soit 574 580 hectares boisés. Alors que les pompiers de l’urgence internationale, basés à Limoges, proposent leur aide en Australie, qu’en est-il de la situation en Limousin ? De tels événements peuvent-ils toucher la région ?
 
Une région forestière comme le Limousin n'est pas à l'abri de vivre une situation similaire. Pour Michel Galliot, expert en climatologie, les feux de forêt pourraient s'intensifier dans les décennies à venir.

Les plus grands changements seront à partir de 2050, c'est vrai que là, il va y avoir de très gros problèmes. Et il ne faut pas oublier aussi qu'on a une forêt qui est habitée, avec des villages, avec des hameaux. Ce qui est assez différent de l'Australie, avec des villages où la forêt maintenant arrive aux portes des maisons, donc il y a certainement une vigilance à avoir.

Toutefois, le Commandant Aurélien Sabourdy, chef de groupement SDIS 87 relativise la situation. Si le Limousin souffre d'incendies, les conséquences seraient bien moindres qu'actuellement en Australie.

On n'a pas une végétation, on n'a pas des conditions climatiques, c'est-à-dire qu'on n'a pas un vent comme le mistral ou des vents de tramontane qui vont attiser le feu et lui permettre de se déplacer rapidement. On peut avoir des feux d'espaces naturels mais pour l'instant en Limousin on n'aurait pas des feux avec des centaines et des centaines de milliers d'hectares.

En septembre 2019, près de 45 hectares étaient partis en fumée à Saint-Sylvestre, en Haute-Vienne, suite à des incendies. Personne n'avait subit les conséquences des feux.

 



En France, 10 000 hectares de forêt brûlent chaque année, incomparable avec la situation australienne actuelle. Pourtant ici, il semblerait que l'heure soit à la vigilance et à la prévention, pour assurer la protection des bois locaux et continuer à lutter contre les incendies de forêt.

 

Incendies en Australie : un scénario possible en Limousin ? ©France 3 Limousin



 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
incendie faits divers forêt nature