• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Industrie : des entreprises de pointe du Limousin vont être aidées par l’Etat

Sanodev, une start-up de 5 salariés spécialisée dans la désinfection industrielle offre une alternative aux pesticides.
Sanodev, une start-up de 5 salariés spécialisée dans la désinfection industrielle offre une alternative aux pesticides.

124 territoires français vont bénéficier du plan national d’aide baptisé « territoires d’industries », dix sont situés en Nouvelle-Aquitaine. Parmi eux, Aubusson-La Souterraine, le bassin de Brive-Périgord, Limoges Métropole et le pays de Saint-Yrieix-la-Perche.

Par Charles Lemercier

Une enveloppe de 1,360 milliard d’euros est à répartir dans l’Hexagone entre 124 territoires d’industrie. Le pilotage du programme a été confié aux régions. Le but, accompagner et renforcer l’attractivité de ces territoires périurbains voire ruraux. La majorité des 124 territoires choisis se situent en dehors des métropoles.

La course à la carotte

Le montant du budget attribué ne devrait pas être divisé par le nombre de territoires mais les plus dynamiques et les plus habiles devraient se tailler la part du lion. « La région Nouvelle-Aquitaine va devoir se jeter sur le dossier. Le gâteau sera partagé de manière illégale, en fonction de la volonté des uns et des autres de faire », explique Pierre Massy, président de la Chambre de commerce et d’industrie de la Haute-Vienne.
 

Si la France est entrée dans le tertiaire, son appareil industriel n’est pas mort. Sa part dans la valeur ajoutée s’élevait à 12,5 % en 2016. Elle était supérieure de quatre points seize ans auparavant. Ce chiffre de façade est trompeur puisque 80 % de l’investissement national en recherche et développement est destiné à l’industrie, selon l’Insee. Ce sont aussi 75 % des exportations.
 
Les industries du Limousin vont recevoir l'aide de l'État
Dix territoires de Nouvelle-Aquitaine font partie des 124 territoires d'industrie sélectionnés par l'Etat. Les entreprises attendent l'aide avec joie mais vont sans doute devoir se battre pour vraiment en bénéficier.

Sur le même sujet

Ford Blanquefort, gilets jaunes et marcheurs pour le climat : à Bordeaux, une journée de mobilisations

Les + Lus