JO de Paris 2024. "C'est juste une expérience qu'on rêve tous de vivre" cinq Corréziennes vont courir pour le Marathon pour tous

Plus sur le thème :

Cinq marathoniennes du club de running, à Ussac (Corrèze) vont participer au Marathon pour Tous, le 10 août 2024, organisé sur le parcours du marathon des Jeux Olympiques. Motivées, elles préparent ce grand moment ensemble. Nous sommes allés à leur rencontre.

Les JO arrivent à grands pas. En Corrèze, un seul athlète s'est qualifién pour les paralympiques, le cycliste Mathieu Bosredon, mais il y aura aussi cinq autres corréziennes qui vont goûter à la magie des jeux de Paris 2024. Alix, Vanessa, Laëtitia, Nadia et Sabrina, unies comme les cinq doigts de la main, se préparent à vivre une aventure unique. 

Une chance unique

Tirées au sort parmi des milliers de candidats, elles réalisent qu’elles vont participer au Marathon pour Tous pendant les Jeux Olympiques. Alix n'en revient pas : "J'en ai réveillé mes enfants, tellement la surprise était forte. Je n'ai pas été sélectionnée lors de la première vague, mais à la seconde vague. Donc, la surprise était encore plus énorme."

Je vais participer au JO.

Sabrina

marathonienne au club d'Ussac

Sabrina a partagé la même émotion : "J'étais très émue. Je pense que c'est une opportunité qu'on ne pourra plus avoir dans notre vie. Je vais participer au JO."

Faire partie des JO

Le 10 août prochain, avec 20 024 autres concurrents, elles prendront le départ depuis l’hôtel de ville de Paris, à 21 heures, direction Versailles, avant de revenir vers la capitale où sera jugée l’arrivée aux Invalides.

Ça va être une expérience fantastique

Vanessa

marathonienne au club d'Ussac

C'est un grand moment pour Vanessa : "Ça va être une expérience fantastique : les lumières, l'environnement, courir de nuit, Paris, la médaille des JO à l'arrivée. C'est juste une expérience qu'on rêve tous de vivre. Et nous, on est cinq du club à avoir cette chance."

 S'entraîner durement

À quelques semaines de l’échéance, la préparation s’intensifie. Parmi les entraînements, elles s'exercent à la course à haute intensité. "L'inquiétude, c'est surtout, ne pas se blesser. Je dirais qu'il y a toujours cette épée de Damoclès au-dessus de nous. Mais, on fait tout, en termes de renforcement, pour être au top, le jour J", assure Laëtitia.

  

Seule, c'est dur, à plusieurs, c'est mieux parce qu'il y a ce côté solidaire.

Nadia

marathonienne au club d'Ussac

Prêtes physiquement, les marathoniennes comptent sur le soutien des copines pour finir ensemble. "Seule, c'est dur, à plusieurs, c'est mieux parce qu'il y a ce côté solidaire, on ne lâche pas, on est là, on est toutes là", explique Nadia.

De la Corrèze à Paris, elles porteront en elles, l'esprit des Jeux Olympiques. 

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Nouvelle-Aquitaine
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité