Judo : "Il nous montre qu'il est encore là !" Cyril Jonard remporte la médaille de bronze au Grand Prix de Tokyo

Déjà dix fois champion du monde de judo, l'athlète de Limoges, malvoyant et malentendant, remporte la médaille de bronze au Grand Prix de Tokyo. Blessé cet été, le judoka de 47 ans réalise une nouvelle performance en vue des Jeux Paralympiques de Paris en 2024.

Sur le tatami de compétition, Cyril Jonard plaque son adversaire kazakh. Vingt secondes passent sans que son adversaire puisse réagir. Le gong retentit : victoire par ippon. Le judoka limougeaud remporte le combat et, avec lui, la médaille de bronze dans ce Grand Prix de Tokyo 2023 qui a vu s'affronter les meilleurs athlètes malvoyants du monde, ce 5 décembre.

Cette dernière prise, c'est l'une des "spéciales" de Cyril Jonard qu'il "maîtrise parfaitement", analyse son entraîneur, Jason Guillot. Si la finale lui échappe sur le précédent combat contre le moldave, Oleg Cretul, n° 2 mondial, cette troisième place est bien plus que satisfaisante. "On est très contents, réagit Jason Guillot. On était venus pour qu'il reprenne ses marques et il nous montre qu'il est encore là."

Malgré les blessures et une opération, toujours des médailles

"Cyril s'est blessé à l'épaule cet été durant une compétition à Birmingham, retrace Cécilia Jonard, sa femme. Il était rentré très déçu, ça avait été un coup pour le moral. Là, les combats à Tokyo, c'était une façon de revenir sur les tatamis et se remettre en condition." 

D'autant plus que le judoka, qui s'entraîne à Limoges, s'était également blessé au genou lors des Jeux Paralympiques de Pékin en 2008, et ne s'est fait opérer qu'en 2022. Ces quatorze années avec des tendons rompus ne l'ont pas empêché de poursuivre sa passion et de réaliser un palmarès ultra-complet.

L'athlète originaire d'Eymoutiers a été dix fois champion du monde dans sa catégorie (comme Teddy Riner), trois fois champion d'Europe, 18 fois champion de France et, bien sûr, une fois champion paralympique à Athènes en 2004.

Une longue expérience qui est forcément un atout... mais qui peut aussi aider ses adversaires. "Ça fait 30 ans que Cyril est en équipe de France, explique Cécilia Jonard. Il y a des centaines de vidéos de ses combats que ses adversaires peuvent analyser. C'est difficile de cacher son jeu.

Objectif : Paris 2024

Ceci dit, l'objectif est toujours clair. Vingt ans après son sacre olympique, Cyril Jonard veut de nouveau monter sur la première place du podium à Paris à l'été 2024. Une ambition tout à fait réalisable selon ses proches. "Il ne faut pas oublier que Cyril est le champion du monde 2022, rappelle son entraîneur. À Baku, il avait battu les numéros 1, 2, 4 et 5 mondiaux." 

Un rendez-vous à ne pas manquer !

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité