Cet article date de plus de 5 ans

L’enseignante de l’école de Feytiat déferrée devant le parquet de Limoges

Une convocation devant le tribunal correctionnel de Limoges lui a été remise. Elle doit à présent passer devant le juge des libertés et de la détention en vue d'un placement sous contrôle judiciaire sollicité par le Ministère Public.
Le tribunal de Limoges a condamné le chauffard de l'A20 à deux ans de prison.
Le tribunal de Limoges a condamné le chauffard de l'A20 à deux ans de prison. © Isabelle Rio France 3 LImousin
L'enseignante de l'école maternelle de Feytiat qui était en garde à vue depuis hier matin a été déferrée cet après-midi au parquet de Limoges. Lui sont reprochés des faits de violences sur mineurs de moins de 15 ans commis par une personne ayant autorité sur les victimes. Les infractions retenues concernent 21 enfants et une période comprenant les quatre dernières années scolaires.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers justice éducation