Le Limoges CSP se relance en Europe

Publié le Mis à jour le
Écrit par François Clapeau .

En battant Riga 80 à 53, Limoges reprend le goal average sur son adversaire, et gagne la troisième place de son groupe. Tous les espoirs restent permis pour la suite de la ligue des champions.

La lourde défaite 71-51 contre Riga au match aller et les deux autres échecs en BCL avaient douché les espoirs européens de Limoges. C'était sans compter sur le réveil du CSP dans son antre.

Début équilibré

Le premier quart-temps est très disputé, on pense que la rencontre sera tendue.

Le coach du CSP, Massimo Cancellieri, écope rapidement d'une faute technique et Riga prend la tête avec jusqu'à 5 points d'avance.

Mais Limoges resserre sa défense et termine le premier round avec un dynamisme retrouvé, pour mener après 10 minutes 24-19. Les choses sérieuses peuvent commencer.

Premier écart

Dans le deuxième quart-temps, le démarrage du CSP se fait à coups de canon.

Le trio Rodriguez-Graves-Jones pilonne le panier letton, et la défense de Limoges est imparable.

Le coach de Riga s'agace et prend à son tour une faute technique entre deux temps morts. Rien n'y fait, le CSP prend le large et mène 50-33 à la mi-temps.

Nouvel objectif

Désormais, ce n'est plus la gagne que Beaublanc réclame, mais une victoire de plus de 20 points. C'est en effet l'écart du match aller, qu'il faut compenser pour s'assurer de devancer Riga au classement de la poule.

Des deux cotés, les défenses se verrouillent, plus grand monde ne marque, et le CSP peine à creuser l'écart. Limoges termine le troisième quart-temps avec "seulement" 18 points d'avance, 60-42.

Libération

La tension monte sur le parquet et dans les tribunes. L'intensité défensive est belle à voir, mais il faut attendre encore plusieurs minutes pour atteindre les 20 points d'avance, sur une belle interception et un dunk ravageur signés Jayvon Graves.

Les fauves sont lâchés, le CSP enchaîne les paniers et termine avec une avance confortable et un peu inespérée, 80-53.

La suite ?

Avec cette victoire, Limoges est troisième de son groupe, une place qu'il faut consolider mais qui permettrait au moins d'accéder à un tour de barrages. Pour cela, il reste deux matchs, et le CSP a son destin entre les mains.

En attendant, l'équipe reçoit Dijon ce dimanche en championnat de France, un groupe très en forme, qui doit tout de même redouter ce CSP décidément surprenant. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité