Le retour à la piscine des scolaires s'annonce compliqué

Fermées au grand public depuis fin octobre, les piscines vont pouvoir à nouveau accueillir les scolaires. Mais les cours particuliers restent interdits et beaucoup d’enfants ne sauront pas nager pour cet été.

Depuis fin octobre, les piscines ne sont ouvertes qu'au public prioritaires, sections sportives ou le handisport.
Depuis fin octobre, les piscines ne sont ouvertes qu'au public prioritaires, sections sportives ou le handisport. © Gwénola Bériou-France 3 Limousin

Depuis le deuxième confinement fin octobre, les piscines sont fermées sauf pour public prioritaire, sections sportives ou handisport.

Mais avec les dernières annonces gouvernementales du 20 mars 2021 et l'autorisation de la reprise de l’éducation physique et sportive sur l’intégralité du territoire, les enfants scolarisés vont pouvoir retrouver les bassins de natation.

Une bonne nouvelle qui rassure un peu à la sortie des écoles : "Si on veut l’amener en vacances, à la mer ou autre c’est quand même plus rassurant qu’il sache nager. Déjà pour nous, et puis pour lui aussi car il en profite d’avantage", assure une grand-mère.

Une bonne nouvelle, mais un vrai casse-tête pour les piscines, car il va falloir jongler avec les directives sanitaires, les écoles et la crainte de certaines familles en pleine flambée de l’épidémie :

« La situation n’est pas simple, il y a beaucoup de paramètres à prendre en compte, explique Matthieu Maurange, conseiller pédagogique départemental EPS (87). Le premier c’est de respecter la réglementation et donc d’être avec le bon taux d’encadrement. Et là forcément ça sera quelque chose de difficile. Il faudra prendre en compte aussi la volonté des familles de venir ou non et le fait que certaines écoles ne pourront pas être accompagnées parce que les agréments n’auront pas pu avoir lieu ».

Reste que ce retour au bassin des scolaires ne rattrapera pas le temps perdu… Et pas question de compter sur les cours particuliers pour accélérer l’apprentissage, car eux sont toujours interdits.

A l’approche de l’été, c’est donc toute une tranche d’âge qui arrivera sur la plage sans savoir nager

Comme les enfants n’auront pas eu ce temps passé dans l’eau, cet apprentissage il va falloir être encore plus vigilant.

Frank Gauthier, maître nageur sauveteur

Seule petite éclaircie à l’horizon : si l’autorisation est donnée, les leçons en petits groupes pourront peut-être reprendre à la piscine d’été de Beaublanc, dès son ouverture début juin.

 

Retour des scolaires à la piscine

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société sport