"Les Indomptés" de Claude Brumachon s'ouvre les portes de l'Opéra de Paris

Le duo "Les Indomptés", créé en 1992 par le chorégraphe Claude Brumachon, actuellement établi en Haute-Vienne, entre au répertoire de l'Opéra de Paris. Il va être dansé au Palais Garnier en mars et avril 2021.

Deux danseurs russes interprètent "Les Indomptés" à l'Opéra de Bordeaux en octobre 2008.
Deux danseurs russes interprètent "Les Indomptés" à l'Opéra de Bordeaux en octobre 2008. © AFP - Jean-Pierre Muller

Pour le chorégraphe Claude Brumachon et son complice de toujours le danseur Benjamin Lamarche, c'est la plus prestigieuse des consécrations. Les deux artistes, associés aux centres culturels de Limoges depuis 2016, voient l'une de leurs créations entrer au répertoire de l'Opéra de Paris.

Je suis très ému. D'autant que ce duo raconte un peu notre histoire, avec un danseur qui est très dans le raffinement, la technique et l'autre dans le chaos, le bouillonnement. Voir cette pièce un peu rebelle dans cette institution de la danse qu'est l'Opéra de Paris, ça me touche beaucoup.

Claude Brumachon

 

L'Opéra de Paris, c'est quand même la maison mère, l'assurance de travailler avec des danseurs qui ont une consécration, une notoriété.

Benjamin Lamarche

 

Dansé des centaines de fois

"Les Indomptés" est un duo masculin d'une dizaine de minutes créé en 1992, alors que Claude Brumachon venait de prendre la direction du Centre chorégraphique national de Nantes. Il est monté pour des danseurs du Jeune Ballet de France, rencontrés sur une création à Manille.
La pièce plait beaucoup et est énormément demandée. Elle sera jouée des centaines de fois dans le monde entier, notamment par le groupe de Marie-Claude Pietragalla, le Ballet de Hambourg, le Ballet de Genève ou encore le West Australian Ballet qui l'a remonté il y a 4 ans.

Benjamin Lamarche, notamment, interprètera ce duo pendant plus de 10 ans : "Ce duo propose quelque chose qui est de l'ordre d'un tel frémissement de peau, d'une telle entente entre les deux danseurs, que ça touche énormément les interprètes. C'est une manière de bouger qu'on ne rencontre pas beaucoup, il y a une animalité, un geste primitif".
Et Claude Brumachon de rajouter : "Il y a une espèce de fraicheur et de frétillement en même temps, de volcanisme et de sensualité".

Le mieux est, sans doute, de les écouter en parler : 

"Les Indomptés" raconté par Claude Brumachon et Benjamin Lamarche, en visio

 

Les Indomptés, dansé par Benjamin Lamarche et Vincent Blanc au Cuvier de Feydeaux - CDC Aquitaine en décembre 2012 : 

 

Dès la semaine prochaine, Claude Brumachon et Benjamin Lamarche se rendront à Paris pour rencontrer les quatre danseurs choisis par le Ballet de l'Opéra. Deux duos composeront la distribution, à qui il faudra transmettre cette pièce si particulière. 

Si l'épidémie de Covid-19 le permet, "Les Indomptés" sera donné à l'Opéra de Paris lors de sept représentations : les 16, 19, et 25 mars, 2, 5, 9 et 13 avril prochains.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
danse culture spectacle vivant