Limoges : l'appel à l'aide d'une adolescente, une enquête en cours

La police nationale est intervenue, mardi 16 juin 2020, dans le quartier de La Bastide à Limoges, pour venir en aide à une adolescente. Dans un message de détresse, la jeune fille assurait qu'elle allait être mariée de force. 

Le message de détresse d'une adolescente retrouvé à La Bastide (Limoges). La jeune fille a été placée dans une structure d'accueil. Une enquête de vérification est en cours.
Le message de détresse d'une adolescente retrouvé à La Bastide (Limoges). La jeune fille a été placée dans une structure d'accueil. Une enquête de vérification est en cours. © DDSP 87

Le petit bout de papier griffonné a été retrouvé par un ouvrier, sur un chantier en cours dans le quartier de La Bastide à Limoges. Le message avait été jeté de la fenêtre d'un appartement de la cité. 

"Aidez moi s'il vous plait, apellé la police je suis mariée de force [...] âge:15 ans, apellé le plus vite possible SVP!!! appellé aussi les
assistantes scosial quils viennet me chercher ,SVP apellé la Police"

Disposant du nom et de l'adresse de l'adolescente, les policiers se sont rendus à l'appartement. La jeune fille, apparemment libre de ses mouvements à l'intérieur du logement, présentait des traces sur les jambes. Selon ses dires, ces marques étaient dues à des coups de câble électrique donnés par son père deux semaines plus tôt. La raison du courroux paternel ? L'adolescente aurait fait part de son refus de se marier avec un autre adolescent, une promesse de mariage pour laquelle les parents auraient reçu une dot de plusieurs milliers d'euros. 

Le parquet a demandé le placement provisoire de l'adolescente dans une structure d'accueil. Des investigations sont en cours pour tenter d'établir la réalité de ses propos. 

 

 

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers police société sécurité
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter